contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



EN HOMMAGE AU MATYR MAMADOU DIOP Macky Sall élève ses enfants au rang de pupille de la nation



Les deux enfants de Mamadou Diop, martyr de l'élection présidentielle de 2012 ont été élevés au rang de pupilles de la nation par l’Etat du Sénégal. Mamadou Diop est également considéré comme un fonctionnaire de l’Etat. C’est ce qu’à révélé son père, Mama Diop, hier mercredi 18 septembre, lors d’un point de presse.



EN HOMMAGE AU MATYR MAMADOU DIOP Macky Sall élève ses enfants au rang de pupille de la nation
Le chef de l’Etat Macky Sall a élevé au rang de pupilles de la nation les deux enfants de Mamadou Diop, l’étudiant qui a été tué lors des affrontements du 31 janvier 2012 pour protester contre la candidature de Me Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle de 2012. L’information a été donnée par son père, Mama Diop, hier mercredi 18 septembre, lors d’une cérémonie d’hommage à Mamadou Diop organisée par l’Association des élève et étudiants musulmans du Sénégal (Aeems), suivie d’un point de presse.

«Lors de notre audience avec le président de la République Macky Sall au mois de janvier 2013, il nous avait promis d’élever au rang de pupilles de la nation les deux enfants de Mamadou Diop et de le considérer comme un fonctionnaire de l’Etat du Sénégal. Macky Sall vient de tenir son engagement en sortant il ya deux semaines un décret le confirmant », annonce le père de Mamadou Diop.

A cet effet, il a remercié et félicité le président Macky Sall pour l’intérêt qu’il porte à cette affaire. « Le 31 janvier 2012, jour du rappel à Dieu de mon fils , c’est Macky Sall, candidat à la présidentielle qui était le premier à venir à mes cotés à Suma Assistance. Même le lendemain, à la levée du corps de Mamadou Diop à l’hôpital le Dantec, il était aussi présent. Ce qui témoigne de sa sensibilité pour l’affaire.

Toutefois la famille de Mamadou Diop ainsi que le collectif des familles de victimes de violences électorales invitent « le gouvernement à faire un effort pour que la procédure pénale puisse aboutir et que la lumière soit faite sur tous les cas de meurtres et de tortures enregistrés durant la période électorale », indique Mohamed Barro, porte-parole de la famille de Mamadou Diop.

PiccMi.Com

Jeudi 19 Septembre 2013 - 13:24



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.