contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



ENTRAVE A LA PROPRIETE D’AUTRUI, ACTIONS DIVERSES : Le chauffeur de taxi condamné à payer un demi million à Dakar Dem Dikk





ENTRAVE A LA PROPRIETE D’AUTRUI, ACTIONS DIVERSES : Le chauffeur de taxi condamné à payer un demi million à Dakar Dem Dikk
Poursuivi pour entrave à la propriété d’autrui et actions diverses, le chauffeur de taxi Omar Mbengue, 27 ans, réfléchira à deux fois avant de s’en prendre à un bus de Dakar Dem Dikk (Ddd). Condamné vendredi dernier à un mois ferme par l’audience des flagrants délits, il payera en plus la somme un demi million de francs Cfa à la société de transport de bus qui s’est constituée partie civile. El Hadj Douno, 42 ans, cité à la barre comme victime, est revenu sur les faits qui se sont déroulés le premier jour de grève des transporteurs, le 2 janvier dernier, mais qui ne
concernaientle par la société Ddd dont les bus étaient en circulation. Selon lui, c’est aux alentours des Parcelles assainies, à l’Unité 20 plus exactement, que le bus transportant le personnel administratif de Ddd, s’est trouvé net devant une barricade posée en pleine route par les grévistes. Le personnel descend du bus pour dégager le passage. Mais juste après qu’ils sont remontés dans le bus, les passagers, dont E. Douno, virent des jets de pierre s’abattre sur le véhicule. Ils étaient une quinzaine, selon le témoin, Ismaëla Diop, qui était lui aussi présent dans le bus au moment des faits. Ce qui leur a permis de reconnaître le prévenu Omar Mbengue, c’est qu’il s’est largement démarqué du groupe en poursuivant le bus après son départ. C’est ainsi que le mis en cause s’est emparé d’une grosse pierre qu’il a jetée sur l’arrière du véhicule cassant ainsi sa pare brise. Selon I. Diop, qui confirme les déclarations de la partie civile, certains des clients ont même été blessés par les jets de pierres. Pour sa défense, le chauffeur de taxi a opté pour des dénégations systématiques en déclarant avoir été dans les lieux uniquement pour amener son taxi chez le mécanicien du garage Norade. Il dit même avoir été blessé par les jets de pierre puisque ne faisant pas partie de la grève. L’avocat de Ddd qui s’est constitué partie civile a réclamé la somme de 600 000 francs Cfa se basant sur le devis de la société versé dans le dossier. Un devis qui, selon la défense qui a sollicité la relaxe au bénéfice du doute, ne prouve pas que des vitres ont été cassées par le
prévenu car il n’y a aucun procès-verbal de constat. Le représentant du ministère public, convaincu de la culpabilité de Omar Mbengue, a requis trois mois ferme. Le tribunal a été plus indulgent après en avoir délibéré puisque le chauffeur gréviste prendra un mois de prison ferme, mais payera 500 000 francs Cfa à titre de dommages et intérêts à sa sortie de prison.
Mansoura Fall (Stagiaire)


Mardi 17 Janvier 2012 - 17:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.