contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



ESCROQUERIE FONCIERE: Mbaye Ndiaye Cosapad interné à Rebeuss



PiccMi.Com - C’est d’abord son gabarit qui a attiré, selon le quotidien L’Observateur qui donne la nouvelle, l’attention des curieux et autres badauds qui prennent d’assaut, chaque jour que Dieu fait, le palais de justice. Ensuite, son âge et sa démarche tatillonne.



ESCROQUERIE FONCIERE:  Mbaye Ndiaye Cosapad interné à Rebeuss
C’est son nom qui a alerté toute l’assistance. Babacar Ndiaye dit Mbaye Ndiaye «Cosapad» ! A l’énoncé de ce nom, tout le monde se redresse. Habillé d’un grand boubou marron, Mbaye Ndiaye trainait nonchalamment les pieds. Arrivé à la barre du tribunal, il a dû s’appuyer sur celle-ci. Le poids de l’âge le dominait et visiblement il était fatigué.

Ce responsable du Parti socialiste (Ps) qui devait être jugé, le vendredi 17 juin 2011, par le tribunal des flagrants délits, n’a pu l’être. Le conseil de la partie civile a demandé et obtenu le renvoi de l’affaire pour mieux s’imprégner du dossier. Le 21 juin a finalement été retenu pour juger ce souteneur inconditionnel de l’ancien président de la République Abdou Diouf. Après le renvoi, le conseil de la défense, Me Moussa Thiam, a formulé une demande de mise en liberté provisoire. Me Thiam a rappelé au tribunal que son client a de sérieuses garanties de représentation en justice. De son côté, le représentant du ministère public pense que la mise en liberté du prévenu peut encore troubler l’ordre public. Ainsi, il s’y est opposé. Le tribunal a satisfait à la volonté du parquet.

Le socialiste a été poursuivi suite à une plainte de Dioumnéra Diadji pour escroquerie. Le plaignant avait versé en 2004 à Mbaye Ndiaye Cosapad la somme de 9,250 millions Fcfa pour l’acquisition de terrains dans la zone de Sangalkam. Le prévenu n’a pas honoré ses engagements. Ce qui est à l’origine de ses déboires avec la Justice.



PiccMi.Com

Samedi 18 Juin 2011 - 17:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.