contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



EVASION DE DEUX DETENUS A LA MAC DE THIES - Trois surveillants en taule, leurs collègues rouspètent





EVASION DE DEUX DETENUS A LA MAC DE THIES -  Trois surveillants en taule, leurs collègues rouspètent
Gorgui et Alpha Kâ sont les deux détenus de la maison d’arrêt et de correction qui se sont évadés dans la nuit du 1 au 2 janvier 2012, alors qu’ils ont été récemment condamnés pour vol commis en réunion. Conséquence, ce sont trois gardes pénitentiaires qui vont faire les frais de cette évasion. Moustapha Ciré Sy, Mamadou Sangharé et Assane Cissokho sont les 3 surveillants de prison placés depuis, hier, sous mandat de dépôt à la suite de cette évasion. Ils sont considérés comme étant les principaux responsables.



Une réunion de crise s’est tenue illico presto, hier, au sein de la Mac pour arrondir les angles. Mais surtout pour apaiser la tension née du mouvement d’humeur des autres gardes pénitentiaires en soutien. Ont pris part à la réunion, le procureur, l’inspecteur Yakhya Dièye, par ailleurs directeur de l’administration pénitentiaire de Thiès et Diourbel coiffant 6 établissements que sont Thiès, Tivaouane, Mbour, Diourbel, Mbacké, Bambey et le régisseur Bada Fall. La grogne des gardes pénitentiaires a impacté sur le démarrage des audiences d’hier puisqu’il n’y avait personne pour convoyer les détenus au tribunal régional.

À noter qu’à la suite de l’évasion du mois de janvier, une autre courant février a été enregistrée avec un certain détenu nommé Gritall Mbaye. Ce dernier, d’après nos sources, aurait pris la tangente alors qu’il était admis au niveau du district de 10ème pour des soins de santé. De là-bas, il se serait évadé. Mais malheureusement pour lui, il a été appréhendé quelque temps plus tard par le régisseur en personne vers la Mauritanie.


Walf Quotidien

Jeudi 10 Mai 2012 - 12:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.