contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



EXCLU POUR CINQ ANS Moustapha Gaye prend acte de la sanction et reste sans regret





EXCLU POUR CINQ ANS Moustapha Gaye prend acte de la sanction et reste sans regret
Moustapha Gaye a réagi hier, jeudi 16 novembre, à la sanction de cinq ans qui lui a été infligée lundi dernier par la Fédération sénégalaise de basket. Le désormais ex-sélectionneur des Lionnes a dit prendre acte et n’entend user d’aucune voie de recours pour casser la décision. Il affirme n’avoir pas été surpris, au regard de l’incompatibilité d’humeur qui existe depuis deux ans entre le président Baba Tandian et lui.

La sanction infligée à Moustapha Gaye par la Fédération sénégalaise de Basket n’a pas surpris l’intéressé. En conférence de presse hier, à son domicile à Mermoz, Moustapha Gaye a indiqué qu’il avait vu venir, car depuis deux ans entre Tandian et lui, les relations étaient toujours tendues.

« C’était prévisible »


« C’était prévisible. Depuis deux ans, on voyait venir. C’était devenu impossible. On pouvait faire comme d’autres. On accepte tout, on baisse la garde », a déclaré Moustapha Gaye. « Je prends acte de la décision, je la respecte même s’il y a à redire par rapport à la démarche ». Le sélectionneur des vice-championnes d’Afrique a fustigé la démarche ayant conduit à le culpabiliser.

« J’ai pu avoir une copie où l’on dit que j’ai insulté le président, que j’ai tenu des propos désobligeants et outranciers vis-à-vis des membres de la commission. Dans le procès verbal, on n’a pas mentionné ce que j’ai dit. Dans un Pv on notifie tout ce qui a été dit. Il y a des choses que je ne dirai pas parce que la Fédération sénégalaise est sacrée. Je n’ai jamais attaqué la Fédération ; j’ai attaqué une personne qui, à mon avis, s’est mal comporté envers nous », se défend Gaye.
« Je me bas pour des principes et pour une dignité »


Moustapha Gaye explique son limogeage. « Ce qui s’est passé est une incompatibilité d’humeur entre un président de fédération et un sélectionneur national. Soit il partait soit je pars. Si moi je suis nommé et lui élu, donc forcément, c’est moi qui pars. J’avais dis à qui voulait l’entendre que j’en avais marre de travailler avec ce monsieur. Cela, je l’ai clairement dit. Je vais surprendre en disant que si j’étais Tandian, j’aurais fais la même chose mais je n’irais pas jusqu’ à cette sanction démesurée ».

« C’est grave qu’un président dise à un collaborateur, vous méritez la prison »



Sur ce, Moustapha Gaye n’a pas manqué de revenir sur les nombreux actes posés par le président Tandian et qui sont révélateurs de l’état d’esprit qui a régné chez des Lionnes. « Je retiens une chose. A Bamako, le président est venu avec à la bouche des mots que j’ai retenus : Il avait dit ‘J’aurais à rendre compte au peuple sénégalais (..) vous méritez la prison ‘. On devait jouer les demie- finales. C’est pour vous dire dans quel état d’esprit nous étions à ce moment. J’ai dis à Coulibaly ( coach adjoint) de laisser tomber nos primes. J’avais dit au staff qu’il fallait faire un effort. C’est grave qu’un président menace de prison », selon Gaye.

« On est en sport et jamais un entraîneur ne négocie des primes pour des joueurs. Ce sont les joueurs qui négocient avec des autorités ministérielles et la fédération sur ce qui doit se faire. Tandian veut que l’entraineur soit là pour faire jouer son autorité, que les joueuses acceptent ce que la fédération fait. Je n’ai jamais utilisé mon autorité pour casser leur intérêt », ajoute- t-il.

« A Madagascar, quand les filles ont réclamé la hausse des primes journalières de 3000 à 5000 FCfa, le président les a traitées d’ingrates parce que l’on nous a offert des villas, il y a moins d’un an. Alors que quelques semaines auparavant, les garçons avaient réclamé la hausse de la prime de 5000 à 10.000 F.CFa. Il a dit à qui veut l’entendre que c’était légitime et normal. Moi j’ai compris qu’il y a quelque chose. Des lors que j’ai un objectif, je ne me laisse pas divertir et j’irais jusqu’au bout. Cela ne pouvait plus continuer », a déclaré Moustapha Gaye.

Sûr de son fait, l’ancien sélectionneur a confirmé les propos qui ont été à l’origine de ses démêlées avec l’instance fédérale. « Il semble qu’au niveau de la fédération, on dit que je suis un récidiviste. J’ai eu des divergences avec Dibocor mais il faut que les gens sachent que c’est un gars respectueux et il n’a jamais réagi comme Tandian. Tout ce que l’on a dit est en rapport avec des faits et à des paroles », dira-t-il. Et de poursuivre : « Il y a un monsieur qui insulte une équipe, qui dit des contre vérités qui sont avérées. Ce sont des mensonges, c’est du français. C’est lui qui a insulté l’équipe. Je ne suis pas un frileux et je confronte la réalité. Si j’avais voulu garder mon poste, j’aurais fait comme tout le monde. C’est-à-dire ne rien dire et rester plus longtemps. Je ne conçois pas les choses comme cela parce que je me bas pour des principes et pour une dignité. Je n’échangerais jamais ma dignité contre un poste de sélectionneur »
« fier de mon bilan »


« Je suis fier de mon bilan même si on aurait pu faire mieux à Bamako. Je vais partir la tête haute car je sais que j’ai fais de mon mieux. Je remercie mes adjoints mais aussi l’ancien directeur technique nationale, Ousseynou Ndiaga Diop (présent à la conférence de presse ndlr) et surtout salue l’état d’esprit des Lionnes qui m’ont donné beaucoup de satisfaction ».

S’agissant de l’extension de la sanction au club de la Douane, Moustapha Gaye a dit regretter cet aspect de la décision. « La Douane ne mérite pas une telle sanction. Elle m’a mis à la disposition de l’équipe nationale. Aujourd’hui, le club est pénalisé. Avec la Douane, on va discuter de ce que l’on doit faire ».

SUD QUOTIDIEN

PiccMi.Com

Jeudi 17 Novembre 2011 - 10:25



Dans la même rubrique :
< >

Réagissez à cet Article

1.Posté par léboue le 17/11/2011 12:50

bravo Tapha tu pars avec les honneurs a mon avis. gor nga tu vas avoir inchallah tout ce que tu mérites de bien tu verras...inchallah!!! tu nous a fait plaisir avec les lionnes a madagascar a maputo et a bamako. meme si on pas pris l'or... les lionnes nous ont fait vibrer nous ont donné beaucoup de plaisir. et ca moi je ne l'oublierai jamais. merci à toi et à "lionnes"

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.