contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Elle avais mis ses enfants en cage



Dans l'Etat du Nebraska, aux Etats-Unis, une femme emprisonnait deux de ses quatre enfants dans une cage pour chien.



Elle avais mis ses enfants en cage
Nouveau drame de la misère humaine. A North Platte, petite ville du Nebraska (nord-centre des Etats-Unis), Ashly Clark, 22 ans, gardait ses deux enfants de 3 et 5 ans en cage, dans une sorte de chenil pour chien en fil de fer.

La femme a été arrêtée lundi 24 octobre par la police après que les autorités eurent reçu un appel anonyme leur demandant d'aller vérifier le bien-être des enfants. La famille vivait dans un mobil-home dans un état d'insalubrité extrême, rapporte le Huffington Post. A l'intérieur de la caravane, ils ont découvert des excréments, des détritus, de l'urine, des vêtements sales ou encore de la nourriture en décomposition.
Ils ont aussi découvert deux petits garçons de 3 et 5 ans enfermés dans une sorte de niche pour chien en fil de fer de 76 cm par 1 mètre. La mère a été arrêtée ainsi que son compagnon et un autre couple qui vivait également dans le mobil-home avec leurs deux enfants de 8 mois et 8 ans qui, eux, n'étais pas enfermés.

Les quatre adultes ont été arrêtés et les enfants emmenés par les services sociaux. La police pense qu'ils n'ont pas été abusés physiquement ou mal nourris mais l'enquête doit permettre de confirmer cette assertion.

Les adultes ont été accusés par le tribunal du comté de séquestration et de maltraitance sur enfants. "Ils étaients tous au courant du problème et que les enfants étaient enfermés dans la cage pour chien et ils n'ont rien fait contre ça ou pour le signaler", a déclaré le lieutenant de police Rich Hoaglund.

METROFRANCE

PiccMi.Com

Mercredi 26 Octobre 2011 - 19:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.