contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com - L'Oiseau qui survole toute l'Actualité







Elle rapporte un livre à la bibliothèque avec 28 ans de retard





Elle rapporte un livre à la bibliothèque avec 28 ans de retard
Tout vient à point à qui sait attendre. Les employés de la médiathèque de Hyères n’en ont pas cru leurs yeux quand, ce mercredi, une femme s’est présentée dans l’établissement pour rapporter un livre qu’elle aurait dû rendre il y a vingt-huit ans.

« Considéré comme perdu »
« Cette personne a oublié le livre chez elle et vient de le retrouver. Elle l’a ramené très gentiment en s’excusant », a déclaré Vincent, bibliothécaire de la municipalité d’Hyères au micro d’Europe 1. L’emprunteuse, qui avait le livre en sa possession depuis tout ce temps, était censée rapporter l’ouvrage le 13 juin… 1987, comme l’indique la fiche en papier collée à l’intérieur du livre. On est bien loin de la durée d’emprunt de quinze jours autorisée par la médiathèque d’Hyères.

Du côté du personnel, on avait fait une croix dessus depuis belle lurette. Œuvre d’un auteur de la région, Louis C. Thomas, le polar intitulé Jour des morts avait même été retiré de l’inventaire une dizaine d’années auparavant. « Il a dû être considéré comme perdu par le personnel de la bibliothèque des années 1980 et, quand nous avons changé de locaux, il a disparu de nos registres », a-t-on indiqué à la médiathèque.

1 franc d’amende
Selon la politique de la maison en vigueur au moment du prêt, l’emprunteuse retardataire aurait dû s’acquitter d’une amende d’un montant de 1 franc, soit environ 15 centimes d’euros. « Cette personne a fait mieux : elle vient de s’inscrire à la médiathèque », se réjouit Vincent, encore étonné de l’honnêteté de cette nouvelle inscrite.
Mais ses collègues devraient à l’avenir être particulièrement attentifs aux emprunts de cette lectrice un peu tête en l’air. Elle est toutefois très loin du record détenu par un Estonien, qui a rendu un livre avec 69 ans de retard !

20minutes






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.





Les plus récentes



TWITTER