contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



En direct du palais de Justice- Mbaye Ndiaye : "Le problème de Khalifa Sall pourrait être réglé si Khalifa Sall avait accepté d'être avec nous"



En ce 14ème jour du procès de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, la défense a préféré faire des éléments sonores où le ministre d'État Mbaye Ndiaye, qui fut adjoint au maire de Dakar (sous Mamadou Diop et Pape Diop) a innocenté le maire de Dakar. Dans cet élément sonore il déclarait : "Le problème de Khalifa Sall pourrait être réglé si Khalifa Sall avait accepté d'être avec nous. Il a refusé de se ranger. Tous les maires de Dakar étaient dans le même parti que le président de la République. La caisse d'avance existe bien. Il y a aussi le problème du Parti socialiste qui est venu l'enfoncer dans le trou".



Khalifa Sall a été appelé a nouveau à la barre pour se prononcer sur des témoignages qui ont été faits sur sa personne, via des éléments sonores et une vidéo qui a été projetée...Le tribunal a voulu savoir ce que cela lui inspire
Khalifa Sall répond: « comme l'ont si bien évoqué les éléments sonores, que je n’ai pas créé la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Ces fonds existaient, quand le maire qui était là sous Abdou Diouf, s’entendait bien; quand Pape Diop était maire il s’entendait avec Abdoulaye Wade. C’est moi qui ne s’entend pas avec le mien (le Président Macky Sall) ».
Il a ajouté : "la question des fonds politiques avait été posée. Outre les faits, les références que nous avions posées avant et après l’indépendance, les fonds politiques existent toujours".

PiccMi.Com

Mardi 13 Février 2018 - 16:27



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.