contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



En direct du palais de justice: Khalifa mouille Macky dans la caisse d'avance et menace de se suicider





Photo d'illustration
Photo d'illustration
Devant le Tribunal correctionnel de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, n’a pas bougé de sa ligne de défense. Il endosse toute la responsabilité de la gestion de la Caisse d’avance. Ce qu’il place d’ailleurs d’ans l’ordre normal de la marche de la ville de Dakar.

« Cette affaire est simple. Nous avons été Maire en 2009 et nous avons essayé de créer les conditions d’une gestion transparente et efficace de la ville, de manière participative et inclusive, avec tout le Conseil municipal et avec les Dakarois. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes interdits de faire des choses anormales. Cette accusation est gênante, surtout quand elle concerne des fonds pour lesquels tous les Sénégalais et la classe politique ont connaissance. En 2010, j’ai sollicité l’avis d’Abdoulaye Wade, en 2012, Macky Sall m’en a parlé et l’a sollicité », a-t-il expliqué à la barre.

Il n'a pas voulu démentir les témoignages des percepteurs municipaux Ibrahima Yatma Diao et Mbaye Touré qui se sont par moments contredits: "S'ils n'osent pas dire la vérité devant tout le monde, je préfère me suicider que de jouer à l'arbitre. Je suis juste dégoûté" a t-il conclu le cœur meurtri.



Mercredi 7 Février 2018 - 07:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.