contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Entre Mars 2017 et janvier 2018 : Le Sénégal perd 7 khalifes en 11 mois



Même s’il a mené sa tâche sans répit ni relâche depuis toujours, l’ange de la mort a frappé de plein fouet la communauté musulmane du Sénégal, en arrachant à son affection le Khalife général des Mourides, dans la nuit d’avant-hier, mardi 9 décembre. Ce rappel à Dieu de ce guide religieux n’est qu’une autre perte incommensurable pour le Sénégal. En effet, rien qu’en 2017, six (06) Khalifes ont été rappelé à Dieu.



Le 15 mars 2017, le Khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy «Al Maktoum», s’en est allé. Une journée plus tard, la communauté maure du Djoloff de Darou Salam Ndogandou, un patelin dans le département de Linguère, a perdu son Khalife Shérif Cheikh Adramé Aïdara. Quelques semaines après, la grande fâcheuse a refait surface, emportant avec elle, le Khalife général de Pire, Serigne Moustapha Cissé. C’était dans la journée du 24 juin 2017. Sa prière mortuaire fut dirigée par Serigne Cheikh Abdoul Aziz Sy, «Al Amine», devenu khalife des Tidianes après le décès de son grand-frère.
Malheureusement, Al Amine ne restera pas trop longtemps sur le trône. Le 22 septembre 2017, le successeur de Serigne Cheikh, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, a rejoint ses aïeux. Le 09 novembre 2017, le Khalife de Leona Niassène, Serigne Ibrahima Niass, est parti après une maladie qui l’a éloigné de la scène publique. Auparavant, le 11 août, le Khalife de la famille de Serigne Cheikh Gaïndé Fatma, Serigne Abdou Fatah Mbacké, a été rappelé à Dieu.
Source : SudOnline

PiccMi.Com

Jeudi 11 Janvier 2018 - 14:53



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.