contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Escrime : Alexandre Bouzaïd s’arrête en 8e de finale



Londres - Il était bien parti dans ce tournoi d’escrime à l’épée homme pour avoir battu le Polonais Zawrotniak Radoslaw en 16e de finale par 15 à 9. Mais son parcours s’est arrêté en 8e de finale face à l’Italien Paolo Pizzo, champion du monde en titre qui l’éliminait par 15 touches à 11.



Escrime : Alexandre Bouzaïd s’arrête en 8e de finale
Hier sur la piste du centre Excel de Londres, le Sénégalais Alexandre Bouzaïd s’est donné à fond devant un adversaire avantagé déjà par sa taille et très rusé. Et pour pouvoir le contrer, sa stratégie a été de ne pas attaquer à tout-va et ne pas le laisser poser son jeu. Car les deux hommes se connaissaient pour s’être une fois croisé lors d’un tournoi réservé aux champions continentaux en avril dernier. Et déjà, l’Italien avait pris le dessus. Bouzaïd n’a pu prendre sa revanche, hier, dans un combat que son adversaire avait mené de bout en bout. Et à un moment donné de leur duel, Alexandre était parvenu à revenir à la hauteur de son adversaire (5-5) ; mais après Paolo reprenait l’avantage pour ne plus lâcher. Toujours avec un écart de deux ou trois points à son avantage, le champion du monde en titre roulait inexorablement vers la qualification au prochain tour. « J’ai soutenu au début, mais après physiquement il a pris le dessus et il est arrivé à contrer mes attaques et à entrer dans ma zone de jeu. J’ai recollé par deux fois, mais je n’ai pas réussi à arriver à sa hauteur », a admis Alexandre Bouzaïd après son combat.

A un moment du duel, le Sénégalais avait touché son adversaire, mais la pointe de l’épée avait sauté et l’arme ne s’est pas allumée. Le coup fut annulé, et il dut changer d’épée. « Et c’est une touche que j’ai perdue bêtement. L’Italien a rusé pour ralentir mon rythme. C’est vrai que je suis déçu, car j’étais venu pour faire le maximum car je visais une médaille olympique. Je n’ai pas réussi à faire le jeu que je voulais. Il a été plus fort aujourd’hui », a-t-il dit à la fin du duel. Maintenant, Alexandre envisage de prendre un peu de recul par rapport à l’escrime et continuer à aider l’escrime africaine. Avec cette élimination, c’est le quatrième sportif individuel qui sort de la compétition des Jeux olympiques, après Malick Fall et Marième Faye (natation) et Hortense Diédhiou (judo).

lesoleil

Jeudi 2 Août 2012 - 16:59



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.