contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Escroquerie et abus de confiance : le prévenu risque cinq ans de prison ferme





Escroquerie et abus de confiance : le prévenu risque cinq ans de prison ferme
Le tribunal hors classe de Dakar a requis vendredi une peine de cinq ans de prison ferme contre un moniteur d’école poursuivi pour escroquerie et abus de confiance dans de multiples affaires dont le verdict a été mis en délibéré au 13 janvier prochain.

Les faits pour lesquels comparait le prévenu portent sur la somme de 13 millions de francs CFA. Visé par six plaintes, il est sorti de prison depuis deux jours, après qu’il a été mis sous mandat de dépôt le 26 septembre dernier. Il a promis de rembourser tout l’argent qu’il doit à ses victimes.

Les cinq autres plaintes l’ont rattrapé alors qu’il était en détention provisoire. Le tribunal a fait la jonction de toutes ses plaintes, pour juger l’affaire.

L’une des affaires qui lui ont valu sa comparution concerne un nouveau bachelier qui, voulant poursuivre ses études en France, lui aurait remis un million 350 mille francs pour disposer d’un dossier de préinscription.

Il a dit au tribunal qu’il n’a pas pu mener à bout les démarches au profit de cet étudiant.

Une autre victime lui aurait également remis 800 mille francs CFA, la finalité étant de voir son fils se faire recruter dans la Fonction publique. Mais le prévenu déclare n’avoir reçu que 200 mille francs des mains de ce plaignant, avant d’être mis sous mandat de dépôt.

Une autre victime déclare, elle aussi, avoir remis au prévenu 500 mille francs CFA, encore pour se faire recruter dans l’Etat.

Le mis en cause, connu pour être un démarcheur de titre de voyage réputé, aurait aussi reçu un million 266 mille francs CFA de l’une de ses victimes et un million 500 mille francs d’une autre, qui voulait se rendre en France et en Allemagne.

A la barre, il a reconnu qu’il doit de l’argent aux prétendants au voyage européen. Il fait valoir qu’il n’était pas en mesure de leur rembourser leur argent à cause de son séjour carcéral.

‘’J’ai déjà commencé à rembourser l’argent pour le visa de l’Allemagne. Il reste 850 mille francs tout de même’’, a-t-il dit.

Mais le procureur s’est dit convaincu de la culpabilité du prévenu. Il lui reproche d’avoir empoché l’argent de ses victimes, expliquant que le mis en cause sait pertinemment qu’il est incapable de faire recruter quelqu’un par l’Etat ou le faire voyager en France ou en Allemagne.

Le prévenu n’aurait pas tiré la leçon de sa première condamnation à 18 mois de prison ferme pour faux et usage de faux. De fait, il a ainsi requis une peine d’emprisonnement ferme de cinq ans pour celui qui se prend pour ‘’le plus intelligent’’ de tous.

Les avocats des victimes ont réclamé le paiement de dommages et intérêts pour leurs clients.

Les trois avocats de la défense ont argué que le délit d’escroquerie est sans fondement parce que les plaignants étaient consentants quand ils remettaient de l’argent au prévenu.

Les plaignants ‘’ont une part de responsabilité dans cette affaire, car [ils] savaient toutes que le prévenu n’était ni ambassadeur ni [chargé de recrutement] dans la fonction publique’’. Le verdict est mis en délibéré au 13 janvier prochain.

SKS/ESF/ASG

source : A.P.S


Vendredi 6 Janvier 2012 - 17:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.