contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Etymologie de la fête de l'Ascension





Un peu d’histoire

Etymologie de la fête de l'Ascension
PICCMI.COM- L’Ascension, fêtée cette année ce 29 mai 2014, est l'événement que l’Église célèbre à la sixième semaine après Pâques. Toujours fixée à un jeudi, l'«Ascension» vient du mot latin «ascensio» («action de monter») et du verbe ascendere (ad-scandere) « monter vers ». Cette fête relate la dernière apparition de Jésus à ses disciples 40 jours après la Résurrection. Celle-ci est marquée, par ailleurs, par l’élévation de Jésus au ciel.

«Tandis qu'il les bénissait, il fut emporté au ciel » dit l'évangéliste Luc. Dès le IVème siècle, à Jérusalem, et dès l’établissement de la paix religieuse, la fête de l’Ascension était marquée par une procession vers le Mont des Oliviers. Cette fête, qui complète celle de Pâques et prélude à celle de la Pentecôte, est fêtée 10 jours après l’Ascension. Les quarante jours (Actes 1, 3) qui prolongent la vie terrestre de Jésus sont liés à la symbolique de la quarantaine, temps convenant aux grandes expériences de Dieu dans la Bible. (cf. Exode 24, 18 ; Matthieu 4, 2).

L'Ascension : ce que disent les Ecritures

Le livre des Actes des Apôtres rapporte que, pendant les quarante jours qui ont suivi Pâques, le Christ ressuscité s'est plusieurs fois montré aux apôtres.

Puis, au cours d'un repas qu'Il prenait avec eux, le Christ leur a annoncé qu'ils allaient recevoir une force, «celle du Saint-Esprit», qui viendrait sur eux. «Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre», a-t-Il ajouté (Actes des Apôtres 1, 8).

Après ces paroles, ils le virent s'élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s'en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : "Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous L'avez vu s'en aller vers le ciel" (Actes des Apôtres 1, 9-11).
L'évangéliste Luc précise quant à lui que les apôtres "retournèrent à Jérusalem, remplis de joie" (Luc 24,52).

La signification de l’Ascension est évidente pour les Juifs nourris de l’Écriture. « Monter aux Cieux », c’est entrer dans la Gloire de Dieu, c’est exprimer visiblement tout ce qui est réalisé par la Résurrection. Jésus n’abandonne pas les hommes. Il annonce à ses disciples la venue de l’Esprit-Saint (Pentecôte) et leur promet d’être avec eux jusqu'à la fin des temps pour annoncer au monde entier la Bonne Nouvelle du Salut (cf. Matthieu 28, 20).

Le mystère de l’Ascension

L’Ascension du Christ n’est pas un voyage dans l’espace, vers les astres les plus lointains ; car, au fond, les astres sont eux aussi faits d’éléments physiques comme la terre. Elle fait partie, en effet, de l’événement inouï de Pâques : par sa mort et sa résurrection, le Christ a sauvé l'homme qui, à sa suite, est désormais appelé à rejoindre Dieu pour vivre dans la gloire céleste. Il ne s'agit pas, bien-sûr, de rejoindre le ciel au sens du firmament. Il s'agit d'un espace spirituel, celui de Dieu. A propos du ciel, le Catéchisme de l'Eglise catholique parle de « l'état de bonheur suprême et définitif ».

L’Ascension du Christ signifie qu’Il n’appartient plus au monde de la corruption et de la mort qui conditionne notre vie. Elle signifie qu’Il appartient totalement à Dieu. Lui – le Fils éternel – a conduit notre condition humaine aux côtés de Dieu, il a apporté avec lui la chair et le sang sous une forme transfigurée. L’homme trouve une place en Dieu ; à travers le Christ l’être humain a été conduit jusqu'à l’intérieur de la vie même de Dieu. Et, étant donné que Dieu embrasse et soutient l’univers tout entier, l’Ascension du Seigneur signifie que le Christ ne s’est pas éloigné de nous, mais que maintenant, grâce à Sa présence auprès du Père, il est proche de chacun de nous, pour toujours.

Le mystère de l’Ascension représente les prémices de l’entrée de tous les chrétiens dans la Gloire.



Jeudi 29 Mai 2014 - 07:00



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.