contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



FACE AU DEFICIT DE LOGEMENTS UNIVERSITAIRES : L'UBA DEBOURSE 52 MILLIARDS POUR ERIGER DES RESIDENCES D'ETUDIANTS





L'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) va disposer de nouveaux bâtiments destinés au profit des étudiants. Cela, grâce au programme «Campus social d'excellence Dakar» estimé à 52 milliards de francs Cfa.

C’est tout un ensemble de bâtiments qui va venir renforcer d’ici 2 ans l’offre en logements et salles de cours de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Cela, dans le cadre du programme «Campus social d'excellence Dakar», estimé à 52 milliards de francs Cfa, dont la pose de la première pierre a été effectuée, hier. Ainsi, ce sont 28 264 lits répartis qui sont prévus. Les 18 264 lots, dont 13 753 nouveaux lits seront pour Dakar et les 10 000 autres pour Diamniadio. La durée de la concession est de 15 ans avec comme mode de transfert de propriété la location-vente.

Financés par United bank of Africa (Uba) pour près de 50 milliards de francs Cfa, ces nouveaux bâtiments accueilleront des salles de cours et résidences qui permettront surtout d’offrir un meilleur cadre de vie aux nombreux étudiants du campus. Ce projet constituait l'une des priorités fixées par le Plan Sénégal émergent (Pse). C'est ainsi qu'il est prévu 15 nouveaux bâtiments pour le Centre des œuvres universitaire de Dakar (Coud) avec 10 925 lits, 3 nouveaux bâtiments à Claudel avec 4 561 lits et 5 bâtiments pour l’Ecole supérieure polytechnique (Esp) avec 2 778. Et à Diamniadio, il y aura 12 bâtiments pour un total 2 987 lits.

En revenant sur l'intérêt d'un tel investissement, Tony Elumelu d’Uba a indiqué: «La prise de conscience que nos jeunes doivent être éduqués - et cela dans un cadre favorable - est la principale raison pour laquelle Uba est heureuse de financer ce noble objectif du président Macky Sall de fournir 18 000 chambres aux étudiants. Ce programme de 100 millions de dollars sur 10 ans a pour objectif d'accompagner et de financer 10 000 startups du continent et de créer 1 million d'emplois».

Se réjouissant d'une telle opportunité, Cheikh Oumar Anne, Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), initiateur de ce projet, a souligné: «Ce projet intervient dans un contexte caractérisé par un accroissement considérable des effectifs d'étudiants dans toutes les universités du Sénégal, particulièrement à l'Ucad. Malgré les efforts consentis par l'Etat du Sénégal à travers la création de Centres universitaires régionaux, le problème de l'hébergement demeure toujours».

Il a note qu’«après 50 ans d'existence, le Coud ne dispose, aujourd'hui, que de 5 411 lits, alors que ce présent projet va porter notre capacité d'accueil en deux ans à 18 264 lits. Soit plus de 3 fois la capacité d'accueil actuel. Il y a lieu de noter que ce projet comprendra de chambres connectées à internet et disposant de compteurs individuels d'électricité, des salles d'études, des restaurants universitaires, un bâtiment administratif qui sera le nouveau siège du Coud, une clinique médicale, une banque, des commerces. Donc tout un ensemble favorisant un cadre de vie sain et adéquat à un épanouissement de l'étudiant».

Pour sa part, le ministre de l'Enseignement supérieur, venu effectuer la pose de la première pierre des résidences, a affirmé: «Le projet ‘Campus social d'excellence Dakar’, créé dans le cadre du Plan Sénégal émergent va non seulement accroître la capacité d'accueil. Mais il participera également à l'amélioration des conditions de vie des étudiants. Parce que conçu aux modèles des standards internationaux actuels. Ce projet va changer fondamentalement l'environnement des campus sociaux concernés. Nous sommes convaincus que ces efforts impacteront considérablement les résultats de l'Ucad».

LePopulaire


Mardi 5 Avril 2016 - 19:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.