contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



FAIBLE VOTE DES MILITAIRES ET PARAMILITAIRES



Piccmi.com- Le vote des militaires et paramilitaires s'est déroulé ce week-end. Mais l’engouement n'était pas au rendez-vous. Sur l'ensemble du territoire nationale, le vote militaire a été marqué au ralenti.



FAIBLE VOTE DES MILITAIRES ET PARAMILITAIRES
Piccmi.com- Sur la quasi-totalité des bureaux de vote dans l'ensemble du territoire national, on enregistre un taux de participation très faible du vote des corps militaires et paramilitaires durant les deux jours de samedi 18 et dimanche 19 février 2012. Dans le département de Thiès, à l'instar des autres centres de vote dans le pays, une très faible participation est noté avec un taux qui se situe à 21,18 %. Sur les 2477 électeurs inscrits, seuls 525 ont voté. Même cas de figure à Bakel. Dans ce département qui compte 122 hommes en tenue inscrits sur les listes électorales pour la présidentielle, seuls quelque 35 militaires et paramilitaires ont voté. Le vote a même été arrêté à 18 heures faute d’autres électeurs. A Tambacounda, le vote des électeurs militaires et paramilitaires a connu un taux de participation de 23,7%, soit 160 votants sur 674 inscrits. Dakar aussi ne sort pas du lot. Sur un total de 4229 inscrits seuls 1275 électeurs ont voté, soit environ 30,15%.
Pour beaucoup d’observateurs, ce manque d'engouement est à mettre sur le compte des primes journalières dérisoires des militaires, le boycott, le contexte de la violence électorale...


Lundi 20 Février 2012 - 11:26



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.