contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



FINALE DE L’AFROBASKET FEMININ 2011 Les “Palencas Negras“ détrônent “Lionnes“ et entrent au palmarès



L’Angola a succédé hier, dimanche 2 octobre 2011, au Sénégal en s’emparant du trophée de l’Afrobasket 2011 au Mali. Les Palencas Negras (Antilopes Noires) se sont offertes leur premier titre de leur histoire en battant les Lionnes sur la marque de 62 à 54. Une victoire acquise de haute lutte qui leur permet d’empocher l’unique ticket continental qui mène aux JO de Londres 2012.



FINALE DE L’AFROBASKET FEMININ 2011 Les “Palencas Negras“ détrônent “Lionnes“ et entrent au palmarès
Le Sénégal a raté la plus haute marche du podium en perdant la finale qui l’a opposé hier, dimanche 2 octobre 2011, au stade du 26 mars, à l’Angola. Les Lionnes se sont inclinées devant l’Angola sur la marque de 62 à 54. Une défaite aux allures de passation entre les championnes en titre et les Angolaises qui n’ont jamais goûté jusqu’ici aux joies d’un titre en 22 éditions d’Afrobasket.

Mais qui retrouvait le Sénégal pour une 4e fois en l’espace de deux mois (trois matches dont deux victoires sénégalaises à Maputo et dans le groupe B de l’Afrobasket). C’est pourquoi, ces retrouvailles sonnaient comme une revanche pour les Palencas Négras.

Sur le parquet, elles vont afficher cette grande détermination avec un départ canon (7-0 et 9-2. 4e). Malgré cet entame catastrophique, les Lionnes vont trouver leurs ressources pour se replacer après le temps mort demandé par l’entraîneur Tapha Gaye (15-5 . 5e).

Après le 1er quart temps en faveur de l’Angola (16-14), les Lionnes ne tardent pas en effet à faire la jonction au début du 2e quart temps (16-16. 1e min).

Elles ne trouveront toutefois pas la bonne carburation. Dominées aussi bien dans les rebonds offensifs que défensifs, elles ne tardent pas à subir la loi du pivot Sonia Guadelupe (meilleure marqueuse avec 23 points et 6 rebonds) et de Mauricio Nacissela (12 points) très incisive sur les pénétrations. Suffisant pour ébranler la confiance des Sénégalais et de les faire subir le jeu angolais.

Au retour de la pause conclu sur un net avantage angolais (32-26), le Sénégal retrouve quelques sensations dans le secteur intérieur et refait son retard à l’entame du troisième quart temps (41 à 41. 1e min) grâce à un tir primé de Mame Diodio Diouf.

Cette bonne tenue remet les protégées de Tapha Gaye dans le match à la fin du 3e quart temps bouclé sur une égalité parfaite (45 à 45). Les Lionnes allaient même prendre un léger avantage grâce à un Mame Marie Sy qui est allée chercher les points au cercle. Mais, ce maigre pécule sera dilapidé au bout de quelques minutes.

Le dernier quart temps prendra même des allures de naufrage collectif devant des adversaires survoltées (56-47. 6e). L’entrée de Angela Cardoso dans le dernier quart temps apporte plus d’agressivité et d’adresse dans le jeu angolais.

Le dernier sursaut de Aya Traoré, Astou Traoré n’aura pas aucun effet puisque les Palencas négras (Antilopes noires) avaient longtemps fait le bond vers le titre (60-50. 8e minute) avant de terminer la rencontre sur la marque de 62 à 57.

Nacissela Mauricio, Camufal Catarina, Vincente Astrida et autre Sonia Guadelupe venaient d’entrer leur pays dans le palmarès de l’Afrobasket. Il ravissait en même temps au Sénégal l’unique ticket continental pour les Jeux olympiques.



Palmarès

Mvp (meilleure joueuses de l’Afrobasket) : Nacissela Mauricio (Angola)
Meilleure marqueuse : Djenaba Cissokho (Mali)
Meilleure rebondeuse : Djene Diawara (Mali)
Meilleure marqueuse de tri pointeuse : Astou Traoré (Sénégal
Equipe la plus fair-play : Mali
Equipe type de l’Afrobasket (cinq majeurs)
Meilleure meneuse : Mame Diodio Diouf (Sénégal)
Meilleure ailière : Aya Traoré (Sénégal) et Mauricio Nacissela(Angola)
Meilleures pivots : Djénaba Sissokho (Mali) et Sonia Guadeloupe (Angola)


REACTIONS...REACTIONS...REACTIONS..

MOUSTAPHA GAYE, COACH DES “LIONNES“
“L’Angola, un grand gagnant“


– Le sélectionneur du Sénégal, Moustapha Gaye a soutenu que l’Angola a été meilleur que les Lionnes dans la finale de la 22e édition de l’Afrobasket féminin. “Et c’est l’Angola qui est meilleure parce qu’elle championne d’Afrique. Depuis que je suis arrivé au Mali, je dis qu’il fallait éviter les dualités Sénégal-Mali car ça risquait de créer des désagréments. A notre niveau, on n’a jamais pensé le Mali avant de le rencontrer. On a toujours procédé étape par étape, équipe par équipe. Hier (Ndrl : samedi), le Mali a perdu, on ne le leur souhaité pas, ce soir nous avons perdu“, a analysé le coach sénégalais après la défaite devant les Palencas negras que les Lionnes rencontraient pour la 4e fois en deux mois (2 aux Jeux africains et 2 à l’Afrobasket).

L’entraîneur sénégalais estime « avoir fait de bonnes choses dans cette compétition. Ce soir, c’est le match qu’il fallait gagner, on l’a perdu. Je disais hier (Ndrl : samedi), que le style lusophone et différent du style saxophone et ce sera une autre approche similaire à la notre », a déclaré le coach sénégalais.

“Chaque fois, qu’il y a une défaite il y a des choses qui ont été moins bien faites dans l’ensemble. Il y a des choses qui n’ont pas très bien marché. Il y a le rebond, il y a d’autres choses. Des choses auxquelles nous avons noté et que n’avons pas pu apporter des solutions. Des détails qui ont fait qu’à chaque fois qu’on est revenu à deux points, elles sont reparties après » poursuit-il avant d’ajouter. « Je félicite l’entraîneur d’Angola, Anibal, qui a fait un excellent travail. Je l’avais dit l’autrefois, on ne sera meilleur qu’au bout du compte. Le grand gagnant c’est l’Angola qui a su dominé tout le monde. Ce n’était pas nous ni le Mali, c’est l’Angola. C’était une compétition et il fallait un vainqueur ce soir, ce sont elles », a dit le coach sénégalais.

AYA TRAORE, CAPITAINES DES “LIONNES“ “Les Angolaises nous ont cadenassées“

“C’est la loi du sport. C’était une finale, il fallait qu’une équipe gagne et c’est l’Angola », a d’emblée commenté la capitaine Aya Traoré. Selon elle, « l’Angola a joué un bon match, mais de notre côté on a fait du mieux qu’on pouvait pour remporter la victoire. On a battu des équipes avec beaucoup de points. C’était une finale on l’a joué mais c’est au tour de l’Angola de gagner ce soir. Les Angolaises nous ont cadenassées ce soir. Nos attaques ne passaient pas comme d’habitude. Aussi est-il que jouait quatre matches un seul mois ce n’est pas évident, mais aussi de notre côté il faut avouer qu’on n’a pas joué notre jeu ce soir. Je félicite l’Angola, elles ont joué et elles ont gagné » analyse l’ailière sénégalaise qui intègre pour la troisième le cinq majeur de l’Afrobasket. Les Lionnes quittent la capitale malienne ce lundi à 15 h à destination de Dakar.

ANIBAL MOREIRA, COACH DE L’ANGOLA
“La victoire en 2011 est logique“



“Pour nous, l’année de référence c’est 2007 où nous avons terminé troisième à Dakar. En 2009, nous avons été aussi troisièmes. La victoire en 2011 est logique. Nous sommes dans notre lignée. Nous avons récolté les fruits d’un long travail. Concernant cette rencontre, nous connaissons l’équipe sénégalaise et nous les avons perturbés avant de remporter le trophée“.


Sud Quotidien

PiccMi.Com

Lundi 3 Octobre 2011 - 08:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.