contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



FUSION AU GHANA, CESSION AU SENEGAL: Qu’arrive-t-il à Tigo ?





PICCMI.COM - Deuxième au Sénégal derrière Orange, l’opérateur de téléphonie Tigo vit pourtant des heures difficiles. Au Sénégal, par exemple, l’opérateur avait annoncé en grande pompes sa vente à Kabirou Mbodje, Pdg de Wari. Une nouvelle qui avait surpris plus d’un. Mais alors que l’on pensait l’opération sur le point d’être finalisé, une annonce fait capoter tout. Via un communiqué, Tigo annonce avoir rompu les négociations avec le Pdg de Wari. Maintenant les négociations se font avec un consortium composé de l’homme d’affaire sénégalais Yérim Sow et de deux autres hommes d’affaires français.

C’était alors parti pour un quiproquo qui n’a toujours pas livré son verdict. En attendant, sur les 91 ingénieurs qui avaient été envoyés à Ericsson dans le cadre de l’externalisation, 28 ont déjà été remerciés par Ericsson. Alors que le flou enterre la suite, piccmi.com a appris que Millicom International Cellular (MIC) et Bharti Airtel ont décidé de fusionner leurs filiales Tigo et Airtel du Ghana. Une annonce qui a fini de secouer le secteur des télécommunications au Ghana. En effet, cette opération, si elle venait à aboutir, devrait s’accompagner de réductions de postes puisqu’il faudra éviter des fonctions redondantes. Jusque-là attendu, la fusion a été approuvée par l’Autorité Nationale des Communications (NCA).


PiccMi.Com

Jeudi 12 Octobre 2017 - 08:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.