contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Facebook permet à son tour de diffuser des vidéos en direct





Facebook marche dans les pas de son rival Twitter, qui a lancé avec succès l’application mobile Periscope en mars dernier. Le réseau social a lancé mercredi une nouvelle fonctionnalité destinée aux célébrités : celles-ci peuvent désormais diffuser des images en direct sur le site.

La nouvelle fonction, baptisée « Live » sera intégrée à l’application « Facebook Mentions », lancée l’été dernier et destinée spécifiquement aux célébrités du monde du sport, de la musique, du spectacle ou de la politique, détaille le réseau sur son blog officiel.

Des vidéos disponibles en « replay »

Les vidéos apparaîtront dans le fil d’actualité des membres de Facebook qui suivent ces célébrités. Ils pourront aussi faire des commentaires en direct durant la diffusion, ou partager la vidéo avec leurs propres amis. La vidéo restera disponible sur la page Facebook de la célébrité après sa diffusion.

Dans son communiqué, Facebook fait miroiter entre autres des vidéos en direct de l’acteur Dwayne Johnson, de la joueuse de tennis Serena Williams, du footballeur Kaka ou de la femme d’affaires Martha Stewart, qui a construit un empire en donnant des conseils aux Américains sur la manière de décorer leur intérieur, faire la cuisine ou le jardinage.
Après la publicité sur appareils mobiles, la vidéo est le prochain domaine où les analystes voient de grandes opportunités de recettes pour Facebook. Le nombre de vidéos publiées sur le réseau est déjà en forte augmentation, qu’il s’agisse de films privés des utilisateurs ou de spots publicitaires, qu’il commence lentement à développer.

20minutes


Jeudi 6 Août 2015 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.