contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Farba Senghor porte plainte contre contre la divulgation des secrets de l’enquête





Farba Senghor porte plainte contre contre la divulgation des secrets de l’enquête
PICCMI.COM- Convoqué, hier, par le Doyen des juges au premier cabinet d’instruction du tribunal de Dakar, Farba Senghor a confirmé sa plainte contre la divulgation des secrets de l’enquête dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Il s’est d’ailleurs fendu d’un communiqué, pour confirmer sa constitution de partie civile.

Selon lui, au lendemain de ces auditions à la Section de recherches de la gendarmerie sise à Colobane, à la suite d’une information ouverte par le procureur de la République Ousmane Diagne dans le cadre de la traque de biens mal acquis, il a constaté plus tard que le contenu des procès verbaux des anciens dignitaires du régime d'Abdoulaye Wade ont été étalés dans les éditions du journal de l’As des 6 et 9 juillet 2013. Alors que, dit-il, «De telles informations sont protégées par le secret professionnel et ne sont censées être connues que par les gendarmes et le procureur de la République en dehors des personnes auditionnées ».

Farba Senghor renseigne avoir donc introduit deux plaintes. Une plainte visant notre confrère de «L’As» et une autre «contre la divulgation des secrets de l’enquête». Pour la première, il explique que le procureur de la République, Ousmane Diagne, lui avait adressé une lettre pour lui demander de faire une citation directe. Ce qu’il n’a pas encore fait. Aussi, il précise que «la présente plainte en instruction ne vise pas du tout le quotidien ‘L’As’ puisque le ministre Farba Senghor n’a pas encore déclenché cette procédure», dit le communiqué. Il informe dès lors que son face-à-face avec le Doyen des juges porte sur l’instruction de la seconde plainte contre X relative à la divulgation des secrets de l’enquête. La plainte viserait ainsi «tous ceux qui sont impliqués dans la procédure et qui n’auraient pas protégés les secrets de l’enquête participant naturellement à vilipender les dignitaires de l’ancien régime par presse interposée et à les jeter en pâture à l’opinion nationale et internationale ».

Source: Le Populaire


Mardi 15 Juillet 2014 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.