contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com - L'Oiseau qui survole toute l'Actualité


Fespaco 2015 : le ministère de la Culture soutiendra de nouveau les cinéastes sélectionnés (officiel)





Fespaco 2015 : le ministère de la Culture soutiendra de nouveau les cinéastes sélectionnés (officiel)
Le ministère de la Culture accompagnera les auteurs des films sélectionnés pour la 24e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadouou (Fespaco), prévue du 28 février au 7 mars, comme il l’a fait en 2013, a annoncé le directeur de la cinématographie, Hugues Diaz.

"Dès que nous connaîtrons les sélections, nous nous mettrons à la confection de supports de communication, qui ont eu leur pesant d’or en 2013, et à l’installation du stand du Sénégal au siège du Fespaco", a assuré M. Diaz dans un entretien avec la rédaction de l'APS.

"C’est vrai qu’il y a eu des coupes drastiques dans les budgets, mais cette année aussi, dès que nous aurons la liste des films sélectionnés, nous allons faire monter l’affaire à la présidence de la République, pour que le chef de l’Etat puisse permettre une bonne participation du Sénégal", a-t-il souligné.

Les autorités doivent "assurer une bonne participation et une bonne visibilité de ceux qui vont nous représenter", a insisté Hugues Diaz.

En février-mars 2013, a-t-il rappelé, la Direction de la cinématographique avait mis en place "une équipe dévouée, composée de personnes expérimentées" et soutenue par l’ambassadeur du Sénégal au Burkina Faso, pour la participation du Sénégal au Fespaco.

"Il faut aller avec des gens qui connaissent le festival et savent pourquoi ils partent, parce que c’est comme une équipe nationale que nous amenons. Il y a un impératif de visibilité des films et des cinéastes que nous avons envoyés. Cet environnement, il faut le cultiver", a souligné M. Diaz.

Avant l'édition 2013, "les Sénégalais allaient au Fespaco en rangs dispersés", a-t-il rappelé.





Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV