contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Fin du Conseil des ministres décentralisé à Ziguinchor





Fin du Conseil des ministres décentralisé à Ziguinchor
Le Conseil des ministres décentralisé à Ziguinchor a pris fin mercredi peu après 14 h au complexe hôtelier Aubert, sous la présidence du Chef de l'Etat, Macky Sall, a constaté l'APS.

La rencontre, qui a démarré peu après 10 heures, a duré plus de quatre tours d'horloge.

Macky Sall, accompagné du Premier ministre, Abdoul Mbaye, était arrivé dans le complexe Aubert à 10 heures.

Il y avait aussitôt été rejoint par les membres du gouvernement dans la salle qui a abrité le troisième Conseil des ministres délocalisé.

Ce Conseil des ministres décentralisé à Ziguinchor est le troisième du genre après ceux organisés respectivement à Saint-Louis et à Kaolack.

Macky Sall est arrivé, mardi en début d'après-midi, dans la capitale du Sud où il a eu droit à un accueil chaleureux des populations.

Dans l'après-midi du mardi, le Premier ministre Abdoul Mbaye a présidé un Conseil interministériel sur le développement de la région de Ziguinchor.

S'exprimant à la fin de cette rencontre, Abdoul Mbaye a indiqué que les recommandations qui en sont issues permettront ''le désenclavement total" et ''la mise en valeur'' de la vocation agricole et touristique de la Casamance.

Il a ajouté que les recommandations sorties du Conseil interministériel ne sont que le "début d'un processus (…) qui conduira la Casamance vers le désenclavement, la paix et le développement durable".

Le Premier ministre a listé plusieurs recommandations devant permettre à l'économie de la région de se développer. Il s'agit, entre autres, ''du paiement des arriérés et de la prise en charge des urgences’’.

Il faudra ''procéder au paiement des dépenses engagées dans l'entretien des routes et réhabiliter la piste d'atterrissage du Cap-Skiring avant le début de la saison touristique'', a souligné le chef du gouvernement.

Il a également évoqué la nécessité de ''finaliser les études de la voie de contournement de la Gambie, en vue du démarrage des travaux en 2013''.

La rencontre a recommandé de ''renforcer la puissance de la SENELEC de 6 à 30 mégawatts, afin de mettre fin aux délestages dans la région de Ziguinchor", a indiqué Abdoul Mbaye.

Le Premier ministre a énuméré plusieurs autres projets touchant l'agriculture, l'enseignement supérieur, l'éducation, l'économie maritime et le tourisme.

APS

Mercredi 27 Juin 2012 - 15:53



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.