contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Financement pour des besoins pour le développement : L’Afrique doit mobiliser entre 600 et 700 milliards de dollars par an



D’ici à 2050, soit dans à peine trente-deux ans, la population de l’Afrique, en pleine croissance, atteindra le chiffre énorme de 2 milliards de personnes dont 840 millions de jeunes. Le continent dépassera alors les populations de la Chine et de l’Inde réunies. Elle doit mobiliser alors entre 600 et 700 milliards de dollars par an. Et le Africa Investment Forum reconnu comme tournant dans le financement du développement des infrastructures en Afrique.



Financement pour des besoins pour le développement : L’Afrique doit mobiliser entre 600 et 700 milliards de dollars par an
Le financement des besoins pour le développement de l’Afrique nécessitera un montant se situant entre 600 et 700 milliards de dollars américains (EU) par an. L’édition 2018 du rapport Perspectives économiques en Afrique de la Banque africaine de développement estime que, sur ces montants, environ 130 à 170 milliards de dollars EU seront nécessaires chaque année pour assurer le financement des infrastructures du continent.
Pour relever ces défis, la Banque africaine de développement a créé le Africa Investiment Forum de l’investissement en Afrique (FIA), une plateforme destinée à mobiliser les fonds d’investissement privés, les fonds souverains mondiaux et le secteur privé pour permettre la réalisation de projets d’infrastructures ayant la capacité de transformer le continent.
Lors du lancement du Africa Investment Forum à Johannesburg, David Makhura, le Premier ministre de la province du Gauteng, la septième plus grande économie d’’Afrique, a qualifié mardi 8 mai 2018, le forum de nouvelle donne pour le financement du développement des infrastructures en Afrique.
« C’est un honneur que de recevoir la confiance d’une des institutions les plus influentes, les plus respectables et les plus crédibles de notre continent. Je souhaite que la Banque africaine de développement et les membres de la communauté des investisseurs africains et internationaux sachent que nous sommes prêts à accueillir et à assurer le succès en novembre prochain du Africa Investment Forum. Nous avons une solide expérience en matière d’accueil de manifestations à caractère continental et mondial de l’ampleur et de l’importance de Africa Investment Forum  », a déclaré David Makhura lors du lancement officiel du forum.
Mardi, la Banque et le gouvernement de la province du Gauteng ont signé un protocole d’accord dans le but d’accueillir la toute première édition du Africa Investment Forum qui se déroulera du 7 au 9 novembre 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud.
David Makhura a décrit le Africa Investment Forum comme quelque chose de plus qu’un « Davos de l’Afrique », en affirmant : « nous nous réjouissons, en tant que gouvernement de la province du Gauteng, d’avoir été choisi pour accueillir cette plateforme d’investissement unique et inédite sur le continent africain. Son importance transformera les potentialités estimées en Afrique en réelles opportunités et en progrès ».
« Le tout premier Africa Investment Forum de novembre prochain cadre parfaitement avec le programme d’investissement du président Ramaphosa et constituera l’une des plus importantes plateformes dont notre gouvernement et nos entreprises locales pourront bénéficier pour la réalisation de projets d’investissements de plus grande ampleur », a-t-il insisté.
Puis, M. Makhura d’ajouter : « les sociétés d’investissement basées au Gauteng ont déjà investi plus de 30 milliards de dollars EU dans différentes régions d’Afrique. Nous disposons d’un plan directeur pour les infrastructures couvrant une période de quinze ans et comprenant un portefeuille de projets bancables qui requièrent des fonds de plus de 150 milliards de dollars sur dix ans ».
Pour sa part, le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a présenté les enjeux du Forum, en espérant qu’il ouvre de nouvelles perspectives pour l’Afrique.
« Alors que l’Afrique représente, a-t-il indiqué, la « nouvelle frontière » en matière d’investissements, il est urgent de combler les lacunes entre le capital disponible et les projets bancables ».
Le président de la Banque africaine de développement a souligné que le Forum contribuera à faire de l’Afrique un lieu où les jeunes souhaitent vivre et s’épanouir.
« Le gap de financement qui permettrait à l’Afrique de parvenir à un développement économique harmonisé d’ensemble est en fait bien plus élevé et se situe entre 200 milliards et 1 200 milliards de dollars EU par an. Les obstacles aux projets bancables doivent être surmontés pour créer une situation où tous les intervenants – gouvernements, institutions de financement du développement et autres parties prenantes concernées – trouveront leur compte. L’Afrique doit investir dans son propre développement, si elle souhaite que les autres en fassent de même », a affirmé le président de la Banque.
« Telle est, a-t-il ajouté, la raison essentielle de la nouvelle approche retenue pour le Forum : une plateforme à partenaires multiples et multidisciplinaire qui stimulera la synergie en faveur du développement économique et social de l’Afrique. Il sera principalement axé sur des accords portant sur des transactions et des investissements pour le développement économique de l’Afrique, et non pas un lieu de bavardages inutiles ».
Akinwumi Adesina a souligné que le financement du développement de l’Afrique est et a toujours été une tâche collective et coopérative exigeant une base diversifiée de partenariats avec le secteur privé.
« Nous savons que l’argent est là. D’ici à 2020, il y aura près de 111 000 milliards en actifs gérés sur la planète, investis à travers le monde à des taux d’intérêt extrêmement faibles. En Afrique, les actifs gérés par des investisseurs institutionnels nationaux passeront à 1 800 milliards de dollars EU d’ici à 2020, soit le triple du montant de 634 milliards de dollars EU qu’ils totalisaient en 2014.
La plus grande partie de ces fonds n’est pas investie en Afrique. Les principaux dirigeants des différents secteurs d’activités ont qualifié le forum de chance unique pour le secteur privé d’investir dans des programmes transformateurs dans les secteurs clés d’intérêt stratégique pour l’Afrique. Chargé des relations avec les investisseurs et de la communication, Pule Molebeledi, cadre dirigeant chez Harith General Partners a décrit la composante des garanties d’investissement du Forum comme une nouvelle donne.
« Il sera un catalyseur important pour les projets qui sont actuellement bloqués », a-t-il soutenu
La Banque africaine de développement a pris l’engagement de collaborer avec les partenaires multilatéraux de développement, les fonds de placement privé, les fonds d’investissement souverains, les fonds d’assurance, le secteur privé ainsi qu’avec les parties prenantes pour faire en sorte que le Forum devienne le tremplin incontournable des investisseurs en Afrique les investissements sur le continent et la réponse à ses besoins énormes en matière d’infrastructures et de développement. C’est la toute première fois que plusieurs banques multilatérales de développement se rencontreront sur une plateforme unique conçue pour faire aboutir une importante série de projets bancables.

PiccMi.Com

Mercredi 9 Mai 2018 - 13:21



Réagissez à cet Article

1.Posté par dagbevo le 11/05/2018 14:21




Tel/whatsapp: +229 64 93 34 68

Je suis le grand maître marabout de retour affectif rapide et retour affectif entre gay et lesbiennes et pour les femmes stériles
Pour le retour immédiat de l’être aimer. Prenez contact avec moi pour tout votre besoin
Je suis aussi formidable dans le domaine de porte feuille magique et jeux LOTO
Avez-vous un problème de mariage?
Avez-vous des problèmes avec la justice?
Avez-vous des problèmes avec votre patron?
Vous vous sentez menacer par votre entourage?
Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
Vous avez des problèmes pour accoucher?
Vous avez des problèmes pour être enceinte?
Vous vous posez des quese conjoint(e).
Voudriez-vous que la chance vtions sur les fausses couches?
Vous voudriez connaitre votre avenir?
Vous ne satisfassiez pas votrous souri aux jeux et au boulot ?
Votre patron vient de vous renvoyez du boulot ??
Votre copain (e) vient de vous quitter ??
Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
Vous cherchez un bon boulot..

J’ai fait 20 ans d’expérience
Réussir la ou les autres ont échouées et 100% de résultats sans fin a tout vos souci

voici mes contacte

tel: +229 64 93 34 68
Email/maitredagbevo@outlook.fr
Tel/whatsapp: +229 64 93 34 68
http://retour-affectif-72h.wixsite.com/retour-affectif

2.Posté par aline le 12/05/2018 11:11

je viens ici pour porter un témoignage de maitre BOSSOU, Je m'appelle Aline, certain peut croire que je suis entrain de lui faire des éloges, oui j'accepte parce qu'il le mérite vraiment. Voila mon histoire, mon ex m'a quitté pour regagner une autre femme il y a de cela 8mois, tellement que je l'aime encore j'ai dû attendre jusqu'à ce qu'il me revienne un jour mais hélas. Une amie très chère a moi m'a conseillé de le récupérer par le biais d'un certain maître marabout très puissant du nom BOSSOU. Au départ je pensais que j'avais affaire avec un marabout BOSSOU car je me suis déjà faire avoir par les médiums et voyants à plusieurs reprises mais j'ai eu tord, j'avoue qu'il est très efficace et très puissant. Ce grand maitre BOSSOU a rompu le lien qui existait entre mon ex et ma rivale et m'a fait revenir mon ex, après 5jours consécutifs de travail. A présent je suis très heureuse de revivre l'amour de ma vie avec lui et il est devenu plus sérieux qu'avant, il me suit comme un chien et mes désirs sont devenus des ordres qu’ils exécutent sans faille. Je ne sais de quel pouvoir la nature lui est doté mais je témoigne que ce maître marabout africain est efficace et on peut lui fait confiance pour son travail c'est pourquoi j'ai retenu finalement que "pas de croyance pas de miracle" .je vous prie de contacter ce maitre si vous voulez finir avec la pauvreté et d'autres sortes de problèmes. voici son mail
CONTACT MAITRE BOSSOU
Tel ou whatsapp : +229 64 04 44 23
E-mail personnel : papa.vaudou01@outlook.fr
https://retour-de-etre-aime.wixsite.com/medium-marabour

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.