contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com - L'Oiseau qui survole toute l'Actualité







Forcée de rester éveillée durant une semaine à cause d'un parasite dans l'oeil





Forcée de rester éveillée durant une semaine à cause d'un parasite dans l'oeil
Jessica Greaney a cru perdre la vue après qu'un parasite s'est immiscé dans l'oeil gauche de l'étudiante britannique.

Jessica Greaney, 18 ans, étudiante à l'université de Nottingham, pensait souffrir d'une simple infection à l'oeil. Mais après une semaine, son globe oculaire avait atteint la taille d'une balle de golf et était rouge sang. "C'était enflé et très douloureux", explique la jeune fille. Elle a donc été admise à l'hôpital où les médecins ont diagnostiqué une kératite amibienne provoquée par l'invasion de la cornée par le parasite Acanthamoeba, ce qui risquait de la laisser aveugle.

Afin de la traiter, les médecins ont dû lui injecter des gouttes dans l'oeil toutes les dix minutes, ce qui l'a empêchée de dormir durant une semaine entière.


Forcée de rester éveillée durant une semaine à cause d'un parasite dans l'oeil

"Apparemment, n'importe quelle eau recèle de tonnes de différents types de bactéries et l'Acanthamoeba est l'une d'entre elles", témoigne-t-elle. Elle est a priori inoffensive, si ce n'est pour les porteurs de lentilles, surtout lorsque ces dernières sont nettoyées à l'eau du robinet ou en contact avec l'eau lorsqu'ils se douchent ou se baignent en mer ou en piscine tout en gardant leurs lentilles.

Dans le cas de Jessica, ses lentilles se trouvaient dans leur produit de nettoyage sur le bord de l'évier, où elles ont été en contact avec l'eau du robinet. Lorsqu'elle les a remises, la bactérie contenue dans l'eau stagnante a proliféré entre l'oeil et la lentille, causant l'impressionnante infection.

Supplice chinois
"Ils ont dû me maintenir éveillée pendant une semaine", explique-t-elle au journal étudiant The Tab. Les médecins devaient appliquer des gouttes dans l'oeil toutes les dix minutes afin d'éradiquer le parasite. Une infirmière venait dans sa chambre jour et nuit afin d'appliquer le traitement et lorsqu'elle parvenait enfin à s'endormir quelques minutes, elle était immédiatemment réveillée pour recevoir à nouveau les gouttes. "C'était un peu comme un supplice chinois. Après quatre jours, je devenais folle et je pleurais toutes les cinq minutes, rien n'avait changé. Le parasite continuait à attaquer mon oeil et pire, mon système immunitaire commençait à s'affaiblir à cause du manque de sommeil".

Jessica a poursuivi son traitement à domicile et à présent, tout est rentré dans l'ordre. Porteuse de lentilles de contact depuis deux ans, elle n'avait aucune idée des risques encourus. "J'ai été infectée simplement en laissant mes lentilles de contact près de l'évier, dans un petit pot dans du liquide d'entretien", explique-t-elle. "Je veux éveiller les consciences à propos de ces parasites et dire aux gens de se montrer très prudents avec leurs lentilles de contact", prévient-elle suite à la mésaventure.

7sur7






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.





Les plus récentes



TWITTER