contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Garder l'esprit gladiateur de Khartoum



Troisième équipe du continent à entrer dans le bal sud africain et unique représentant du football maghrébin, les Fennecs d'Algérie devront retrouver l'esprit combatif et le panache montrés durant les phases de qualification pour sortir d'un très relevé groupe C.



Garder l'esprit gladiateur de Khartoum
Ils sont de retour ! Vingt-quatre années après leur dernière apparition en Coupe du Monde, les Fennecs vont de nouveau participer à la plus prestigieuse des compétitions, pour le plus grand plaisir de leurs (nombreux) supporters. Leur entame désastreuse lors de la dernière CAN (défaite 0-3 face…au Malawi), a laissé présager le pire mais les hommes de Rabah Saâdane, qui était déjà présent lors des Coupes du Monde 1982 et 1986, se sont bien repris pour ensuite atteindre le dernier carré, où ils ont subi la loi de leurs ''meilleurs ennemis'' égyptiens, des triples champions d’Afrique qu’ils avaient écarté de la course à l’Afrique du Sud à l’issue d’un barrage enfiévré. L’historique entraîneur algérien, qui estime que ses hommes peuvent ''se mêler à la lutte pour la deuxième place'' a toutefois quelques doutes quant à la valeur de son effectif, notamment en attaque, et espère surtout ''ne pas être ridicule''. ''Nous avons des manques évidents à certains postes en ce qui concerne les doublures'', a-t-il ainsi confié à Jeune Afrique.
Les récents matchs amicaux de préparation du mondial ne sont pas vraiment du genre à tempérer ses inquiétudes, avec notamment une cinglante défaite face à l'Eire (3 buts à 0).
Karim Ziani et ses coéquipiers réussiront-ils à se transcender pour cette toute première Coupe du Monde africaine de l’histoire ?

Piccmi.com / Sports.fr

Dimanche 13 Juin 2010 - 02:01



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.