contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



George Weah : « Macky Sall peut faire beaucoup pour nous, il est un modèle… »



En visite officielle au Sénégal, le tout nouveau président du Libéria, George Weah s’est réjoui de son déplacement au Sénégal pour avoir des conseils du président sénégalais, Macky Sall en tant que «modèle » et à qui il sollicite des conseils pour faire sortir son pays de la situation dans laquelle le Libéria se trouve.



"Déjà c’est un grand honneur d’être là officiellement, parc que quand j’ai commencé mon parcours, je venais souvent à Dakar pour voir le président Macky Sall pour lui expliquer mes plans. Aujourd’hui je suis ici en tant président de la République», a-t-il déclaré
Le président George Weah qui dit trouver son pays dans des difficultés, sollicite le soutien de son homologue sénégalais en vue d’améliorer les conditions de vie des Libériens. "Mon gouvernement est un équipe jeune. Dans nos discussions, le conseil que Macky Sall m’a donné, c’est d’accroître nos relations, pour aider les Libériens dans les domaines de l’agriculture, de l’éducation et de la santé. Je souhaite également que la coopération entre les deux pays puisse insister davantage sur l’éducation mais aussi aider à la formation des Libériens dans le domaine de la santé surtout", s’est-il exprimé.
D’après George Weah, sa relation avec Macky Sall n’est pas seulement "politique". Et le président Weah de préciser : "Macky Sall est aussi un grand frère qui peut faire beaucoup pour nous, parce que c’est un modèle. Nous avons un gouvernement jeune et c’est très difficile. Nos ministres des Affaires étrangères vont discuter sur des programmes qu’on pourra adapter chez nous, parce que chez nous, on a besoin d’aide. Nous cherchons des moyens et je crois qu’on peut travailler ensemble pour les Libériens".
A sa suite, le président Macky Sall a réagi favorablement aux sollicitations de son homologue du Libéria. "Sur les questions de formation et d’encadrement, d’entrepreneuriat, le Sénégal a de l’expérience qu’il peut partager. Nous avons fait aussi beaucoup d’efforts à l’endroit des femmes où des mécanismes ont été trouvés y compris cette année. Sur le plan des ressources humaines, nous avons des écoles qui peuvent accueillir un certains nombre des Libériens, que ce sont des militaires ou des civils, dans la formation des médecins militaires, des pilotes. Il ya aussi une coopération possible fraternelle sud-sud", a-t-il fait savoir.

PiccMi.Com

Vendredi 16 Février 2018 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.