contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Ghana : Suspendu, Kevin Boateng accuse la Fédération et révèle les causes de son renvoi



PICCMI.COM– Après sa suspension parmi les Black Stars du Ghana à la Coupe du monde 2014 au Brésil, le joueur Kevin Prince Boateng critique ouvertement ses dirigeants et parle d’une mauvaise préparation de la compétition par la Fédération Ghanéenne de Football (GFA).



Ghana : Suspendu, Kevin Boateng accuse la Fédération et révèle les causes de son renvoi
En parlant de l’accusation qui a motivé sa suspension de l’équipe nationale, Boateng a mis au point dans une interview accordée au journal allemand, Sport Bild, qu’il n’a pas insulté l’entraîneur national, Kwesi Appiah.

Concernant ses rapports avec l’entraîneur, Boateng a affirmé qu’il est " très surpris " car Kwesi Appiah se referait à lui comme le chef de file et en qui il a placé sa confiance. Et le milieu de terrain ghanéen suspendu d’ajouter que " Je n'ai jamais eu de problème avec lui et je me suis toujours comporté de manière positive. Mais si quelqu'un me demande s’il est un bon entraîneur ... Non ".

A propos de la préparation du Ghana pour ce Mondial 2014, le joueur de Schalke a mis au point que " Je suis très, très déçu. Ce n'était tout simplement pas le bon moment. Le cauchemar a duré depuis le premier jour de la préparation jusqu'à la fin ".

Pour le voyage de l’équipe de Miami au Brésil, Boateng est très critique envers Kwesi Nyantakyi, le président de la Fédération. Concernant le vol qu’ils ont pris, l’ancien joueur du club AC Milan a révélé que " Nous étions en classe économique, plein à craquer. Des maux de jambes. Pour un pro, c'est une insulte. Pendant ce temps, notre président (Fédération) était assis en classe affaires avec sa femme et ses deux enfants. Au Brésil, les responsables ont réussi à perdre mes bagages. Je n'ai pas eu mes chaussures de football pour des jours, pas de bandes, rien. Ce fut un désastre".

Sur sa suspension, Boateng a estimé qu’il a été renvoyé à la maison à cause de son honnêteté avec les responsables de la Fédération. Pour la promesse non tenue de la Fédération de revoir les mauvaises conditions de logement au Brésil, le joueur a laissé entendre que "Je suis une victime … parce que je leur ai dit face-à-face que ce sont des menteurs qui ne tiennent pas leurs promesses ".

Reviendra-t-il en équipe nationale ou pas si sa sanction de suspension est levée ? Il n’y a pas encore de réponse à cette question. Quoique le joueur déclare avoir un amour pour son pays paternel, le Ghana, et ses concitoyens, pour l’heure le différend entre la Fédération et lui semble l’éloigner des Black Stars.


Mardi 1 Juillet 2014 - 11:59



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.