contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Gorgui Sy Dieng : «Les primes ne m'intéressent pas, je veux la Coupe d'Afrique»





Gorgui Sy Dieng : «Les primes ne m'intéressent pas, je veux la Coupe d'Afrique»
De retour de l'Afrique du Sud où il a passé quelques jours pour les besoins d'un camp d'entraînement (NBA Africa Game) qui avait réuni des joueurs de la NBA, Gorgui Sy Dieng (Minnesota, NBA), est revenu sur les trois jours de grève observés par ses partenaires de la sélection à son absence pour cause de primes, ainsi que sur d'autres points essentiels à 15 jours de l'Afrobasket en Tunisie (du 19 au 30 août).

Les primes

Remporter la Coupe d’Afrique, c’est la seule chose qui m’intéresse. Les affaires de primes ne m’intéressent pas. S’il ne s’agissait que de l’argent, vous ne verrez pas ici. Mon objectif, c’est gagner la Coupe et j’y tiens jusqu’à présent.

Sa participation au NBA Africa Game

Le match de NBA Africa Game était un match dans laquelle, tout le monde était content à la fin. C’était une rencontre qu’on avait imaginé depuis très longtemps. Mais, c’est finalement le 1er août dernier que cela a eu lieu. C’est quelque chose de bien, car cela a permis aux joueurs de la NBA de venir en Afrique.

Lors que j’étais là-bas, je m’entraînais. Je n’étais pas parti en Afrique du Sud pour faire autre chose. Je m’entraînais avec de grands joueurs de la NBA. D’ailleurs j’en ai profité pour beaucoup apprendre sur place. J’ai beaucoup échangé avec eux.

Son camp de basket à Kébémer

Je l’organise chaque année. Mais, cette année, je reste à Dakar car il y a l’entraînement de l’équipe nationale. On prépare l’Afrobasket, c’est pour cela que je risque d’être absent cette année. Mais, il y a des gens sur place qui pourront gérer cette affaire. Moi, je vais attendre la dernière journée, c’est-à-dire vendredi pour y aller afin de communier ave les jeunes. Ce ne sont pas seulement les jeunes de Kébémer. Il y en a d’autres qui viendront de Saint-Louis également.

Le but de ce camp, c’est tout simplement d’apprendre aux jeunes et leur dire que même eux, peuvent arriver à ce niveau un jour.

Je suis de Kébémer, j’habite là-bas. Donc, pour le moment, je continue le camp dans ma ville en attendant cela aie beaucoup d’ampleur avant d’aller vers les régions.

Mais, si ça ne tient qu’à moi, on ira à Saint-Louis, Casamance car c’est le basket qui nous intéresse. Je tiens aussi à signaler que je ne suis qu’un basketteur, le reste, il y a des gens qui s’en chargent et ce sont eux qui disent qu’on va faire ceci ou cela.

Sa saison en NBA

C’est une saison satisfaisante dans l’ensemble. J’ai beaucoup progressé et j’y ai appris tellement de choses. J’espère que cela m’aidera beaucoup afin d’avoir une saison meilleure l’année prochaine.

Même si mon équipe n’a pas remporté le championnat, mais, j’ai joué beaucoup de matchs. Mon basket a évolué et c’était ça le plus important.

Soutien aux femmes enceintes

Je pense que les femmes enceintes doivent être soutenues. C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé d’apporter mon soutien à l’hôpital de Kébémer. J’ai eu des partenaires avec qui je travaille pour mette cette affaire en place.

On y sera vendredi s’il prête à Dieu y compris moi afin de voir ce qui manque là-bas. Mon souhait est que les gens retrouvent la santé car c’est le plus important.

Source : iGFM


Jeudi 6 Août 2015 - 11:45



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.