contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Habib Sy : "Une candidature unique de l’opposition, c’est l’idéal mais c’est impossible"



La question de la candidature unique de l’opposition est agitée depuis la sortie de Bamba Fall, maire de la Médina qui avait émis l’idée d’un soutien à Idrissa Seck, leader du parti Rewmi à la présidentielle de 2019, au cas où Kkhalifa Sall ne serait emprisonné. Sur les ondes de la RFM, Habib Sy, leader du Parti Espoir et Modernité (PEM)/ Yaakaar u Réew mi et initiateur du Pacte populaire de l’opposition (PPO) a estimé que "la candidature unique de l’opposition, c’est l’idéal mais elle est impossible".



"Une candidature unique de l’opposition à la présidentielle de 2019 est l’idéal, mais ce scénario est impossible à cause du système politique sénégalais mais aussi à cause des ambitions des uns et des autres", explique-t-il.
« C’est pourquoi, dit-il, notre parti (Parti Espoir et Modernité (PEM)/ Yaakaar u Réew mi) a proposé pour le premier tour une pluralité des candidatures ; au moins quatre. Au second tour l’opposition va soutenir le candidat le mieux placé. Et celui qui le suit en termes de suffrage sera le président de l’Assemblée nationale, -parce que cette Assemblée nationale sera dissoute- et ainsi de suite".
"Dans le cadre du Pacte populaire, rappelle-t-il, j’ai déjà rencontré Idrissa Seck, El Hadji Malick Gakou, Cheikh Bamba Dièye, Pape Diop, Mamadou Diop Décroix et je continue à rencontrer d’autres leaders de l’opposition pour s’entendre sur quelque chose avant la présidentielle de 2019."

PiccMi.Com

Jeudi 18 Janvier 2018 - 18:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.