contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Hôtel Ngor Diarama: Le comptable disparaît avec 40 million





Hôtel Ngor Diarama: Le comptable disparaît avec 40 million
Diouf, comptable de l'hôtel Ngor Diarama s'est volatilisé avec plus de 40 millions de francs Cfa subtilisés aux coffres-forts dont il était aussi le gérant. Selon le journal Enquête parcouru par Leral.net, l'affaire s'est déroulée trois semaines avant la Tabaski.
En effet, avant de rentrer ce vendredi-là, le comptable avait pris soin de dire que le lundi il viendrait en retard. Toutefois, ce n'est que mercredi suivant , après deux jours d'absence, que les gens se sont mis à sa recherche. Ne pouvant le joindre sur ses trois portables, les gens ont dans un premier temps, craint le pire pour lui, dans la mesure où personne ne connaissait son lieu d'habitation. Des recherches sont entreprises dans des structures sanitaires. Même la gendarmerie est mise en contribution. En vain.
C'est grâce à son frère, ancien employé de l'hôtel, que ses employeurs parviendront à entrer en contact avec sa femme. Cette dernière s'est montrée très évasive au téléphone sur la disparition de son mari. Elle aurait parlé de petit voyage avant de raccrocher, en simulant un problème de réseau. Écartant la thèse de l'accident, ses employeurs se sont rendus à l'aéroport où on leur a révélé qu'I. Diouf avait quitté le territoire sénégalais à bord d'un vol de la TAP Portugal.
Le vol sera découvert lors de l'ouverture des coffres, en présence d'un huissier. L'hôtel a porté plainte contre le fugitif.

source leral.net


Samedi 19 Novembre 2011 - 16:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.