contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



IDY BROCARDE WADE «Tant qu’il lui restera un souffle de vie, il continuera son projet monarchique du pouvoir»





IDY BROCARDE WADE  «Tant qu’il lui restera un souffle de vie, il continuera son projet monarchique du pouvoir»
Après avoir été interdit de manifestation à la place de l’Indépendance, le candidat Idrissa Seck s’est replié chez lui où il s’est adressé à la presse. Déclarant «qu’aujourd’hui c’était pire. Vous avez pu constater que nous avons été littéralement poursuivis. Toutes les issues menant au centre ville ont été bloquées. On ne nous a même pas laissé nous approcher du centre ville. La démonstration a été faite que les libertés de circuler au Sénégal ont été totalement violées dans notre pays. Nous dénonçons cela avec la dernière énergie, naturellement nous avons choisi de ne pas utiliser la violence. Nous avons choisi de ne pas forcer les barrages. Nous n’avons pas accès à la Place de l’Indépendance. Nous n’avons même pas le droit de circuler. Nous continuerons toujours à exercer les droits et les libertés que nous garantissent la Constitution et les lois du pays et laisser l’opinion nationale et internationale apprécier la situation. Parce que le pouvoir actuel marche tout droit vers la dictature. Notre objectif fondamental est de faire respecter la Constitution du Sénégal et empêcher le candidat anti constitutionnel et illégal Abdoulaye Wade de se participer à ces opérations électorales. C’est cela le combat de base. Mon combat a toujours été cela. Parce que nous sommes totalement persuadés que le seul objectif qui anime le pouvoir à tout mettre en œuvre dans la violation de la Constitution est la dévolution monarchique du pouvoir. Les sénégalais utiliseront tous les moyens à leur portée, ce que nous utilisons actuellement, demain peut-être par les urnes pour barrer la route à ce système-là. C’est que tout le chao que nous connaissons, toutes les violences que nous constatons, toutes les agressions que nous constatons procède du projet qu’il entretient. La deuxième est qu’il continuera à installer le Sénégal dans le chao puisque tant qu’il lui restera un souffle de vie, il continuera son projet monarchique du pouvoir, la troisième raison c’est qu’il a atteint l’âge de la retraite, il doit laisser comme le dit le monde entier la nouvelle génération à assumer les charges de président de la République».


Vendredi 24 Février 2012 - 10:12



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Réagissez à cet Article
Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.