contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



IL DEROBAIT LES EPITAPHES DES TOMBES : Le jeune Moussa Barry en prison pour 6 mois



Le jeune Moussa Barry, venant à peine de sortir de l’adolescence, est véritablement un délinquant hors pair. Il aura certainement des comptes à rendre aux personnes mortes se trouvant dans les tombes des cimetières de Soumbédioune. Agé seulement de 18 ans, ce garçon n’a rien trouvé de mieux à faire que de dérober en compagnie de son acolyte les épitaphes des tombeaux. Ce qui lui a valu une condamnation en prison de deux ans dont six mois ferme. Il a été reconnu coupable de vol en réunion commis la nuit et violences de tombeaux. Le jeune délinquant a été mis aux arrêts le 13 mai dernier, après avoir réalisé sa salle besogne.



IL DEROBAIT LES EPITAPHES DES TOMBES : Le jeune Moussa Barry en prison pour 6 mois
Moussa Barry et son complice se présentaient nuitamment sur les lieux pour enlever les plaques d’identifications inscrites sur les tombes. Le mis en cause a été appréhendé aux abords des cimetières par un vigile qui veillait sur les lieux. Il a été pris en flagrant délit par ce dernier en possession du corps du délit au moment où son complice a réussi à s’enfuir.

Interrogé, le jeune Barry a essayé de soutenir qu’il n’était qu’un simple « receleur », déclarant avoir été interpellé à côté des cimetières. A l’en croire, c’est un individu dont il ignore le nom qui lui aurait vendu l’objet en question. Ce dernier serait, d’après ses dires, un ferrailleur.

«Je ne savais pas que la personne qui m’a vendu l’épitaphe l’avait prise au niveau des cimetières », a-t-il servi pour tromper la religion du tribunal, non sans le jurer sur tous les Saints. Mais, son explication à l’emporte-pièce n’a pas convaincu le maître des poursuites. Estimant que les faits sont constants, l’avocat de la société a requis à son encontre l’application de la loi.

Dans son délibéré, le tribunal des flagrants délits dans sa première composition a retenu sa culpabilité. Il l’a condamné à deux ans de prison dont six mois ferme. Le jeune Barry qui faisait l’innocent à la barre a compris par la peine prononcée contre lui la gravité de son acte.

Papa Massar SOW

source: lematindafrique.com


Lundi 20 Juin 2011 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.