contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



INCESTE AUX HLM 5 : Moustapha Niang risque 5 ans ferme, après une requalification des faits, en attentat à la pudeur





INCESTE AUX HLM 5 : Moustapha Niang risque 5 ans ferme, après une requalification des faits, en attentat à la pudeur
Agé de 44 ans, Moustapha Niang, sa femme, Ramatoulaye Niang et leur fille Ndéye Amy Niang alias Rihanna, ont comparu hier au tribunal
des flagrants délits de Dakar, pour laver leur linge sale. Une affaire de moeurs qui a fait fait couler beaucoup de salive aux Hlm 5 et qui a fait les choux gras de la presse. Tout a en effet commencé suite aux révélations de la mère de la victime qui a fait une sortie à la radio, mais encore dans un magazine de la place, pour s'insurger contre les actes sexuels que son mari effectuait sur sa fille aînée. Déféré au parquet pour inceste par les éléments du commissariat des Hlm, Moustapha Niang qui a été jugé hier pour attentat à la pudeur avec violence commis par un ascendant, après une requalification des faits, risque une peine ferme de 5 ans. A la barre, la dame a expliqué qu'elle soupçonnait son mari depuis des années. Mais, dira-t-elle, à chaque fois qu'il l'interpellait sur la situation, ce dernier la taxait de folle. C'est ainsi, que les rumeurs ont parcouru le quartier des Hlm 5 et selon elle tout le monde la prenait pour une attardée mentale. Ce n'est qu’au courant du mois de septembre dernier qu'elle dit avoir surpris à plusieurs reprises son mari allongé sur sa fille. C'est à la suite de cela qu'elle s'est confiée dans l'anonymat
à une émission radio de la place. Face à toutes ses accusations, son époux Moustapha Niang a balayé d'un revers de main, les déclarations de la dame. Selon lui, sa femme veut se venger car ayant découvert que l'un de leurs enfants n'était pas de lui. C'est donc, lorsqu'il a voulu divorcer d'avec elle qu'elle a inventée cette sordide affaire.«Ma mère est jalouse de moi car mon père fait tout pour moi…»Des propos que la victime Rihanna ne semble pas infirmer. La jeune fille qui semble avoir une certaine complicité avec son père, a déclaré à la barre que sa mère était jalouse d'elle. «Ma mère est jalouse de moi, car mon père fait tout pour moi et s'occupe bien de moi», a clamée la jeune fille. Pourtant, interpellée auparavant par la police, cette dernière avait avoué n'avoir pas été violenté, mais a senti, par moment, en pleine nuit, le sexe de son père en érection. Rihanna est même allée plus loin, en déclarant à la police que son pagne était taché de liquide blanchâtre. Seulement à la barre, elle a fait un revirement spectaculaire en faveur du mis en cause en soutenant n'avoir jamais dit ce qui est écrit sur le procès-verbal.La partie civile, qualifiant la fille du prévenu de «prétentieuse» a demandé le franc symbolique car estimant qu'«on ne peut pas tirer sur un
cadavre». Estimant qu'elle ne comprend pas pourquoi le parquet n'a pas fait état du certificat médical, la défense a rappelé qu'un document en date du 23 décembre, atteste que l'hymen de la jeune fille est resté intact. L'avocat de la défense a, en outre, soutenu que la mère de la victime n'a pas qualité pour se constituer partie civile dans cette affaire et que «le tribunal peut condamné à perpétuité son client, s'il estime qu'il est coupable». Le verdict sera connu le 13 janvier prochain.

Mansoura Fall (Stagiaire)


source : Populaire


Mercredi 11 Janvier 2012 - 21:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.