contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Ibrahima Sylla : "Pourquoi je suis candidat à la présidentielle de 2019 ?"



« Notre pays sombre dans le désespoir. Il cumule toute une série de contre-performances multisectorielles qui annulent et annihilent toute chance de l’inscrire dans une continuité républicaine rassurante préservée de la violence et de l’insécurité. Le Sénégal est plongé dans une précarité à l’issue incertaine dans laquelle l’ont poussé ses dirigeants actuels, pyromanes de l’éthique, embourbés dans des vices pires que ceux qu’ils n’ont cessé de dénoncer chez leurs prédécesseurs, tout aussi responsables de la situation", a d’emblée donné les raisons de son engagement en politique.



Il a, en outre indiqué que "le catalogue de scandales répétitifs n’augure rien de bon et il s’avère impossible de ne pas imputer les déceptions et les lamentations citoyennes à cette représentation politicienne périmée qui empoisonne tout appétit d s’investir en politique"
"Face à cette situation, déclare-t-il, la dénonciation et l’indignation ne suffisent plus. La déconsidération du politique, les mépris des politiciens, la démission, l’abstention et l’indifférence, non plus. La participation responsable s’impose pour l’élection d’un chef digne de ce nom. Sans aucun prétention démesurée, j’ai décidé de prendre me responsabilités en m’engageant aujourd’hui. J’ai décidé de présenter ma candidature à la présidentielle de 2019".
L’enseignant-chercheur, Ibrahima Sylla de regretter dans la foulée "le fait que face à la profanation des valeurs culturelles, morales, républicaines et démocratiques les plus fondamentales, la plupart des Sénégalais restent dans l’inertie".
Selon le Pr Sylla, "ceux qui nous dirigent, nourrissent plus un regret électoral qu’ils ne suscitent de projets crédibles". "Loin de résoudre les problèmes auxquels les populations font face, ils amplifient avec un incroyable talent, sans arriver à nous épargner les blessures de la pauvreté et les douleurs de la misère. Ils font du Sénégal un pays fracassé par de trop grandes inégalités ouvrant la voie à toutes sortes de perversités. L’on s’émerveille désormais devant l’indifférence et le déshonneur qui n’inspirent que dégoût, mépris, irrévérence et déconsidération", a-t-il remarqué dans son serment d’engagement.

PiccMi.Com

Mardi 13 Mars 2018 - 12:10



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.