contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Idrissa Seck à l’assaut du PDS-France : le bastion des Mureaux bascule



(PiccMi.Com - Correspondant) - Cette localité du département des Yvelines était jusqu’ici connue pour être un bastion du Pds voire de l’Apr qui commençait à y faire une timide percée. Mais, ce grand rassemblement du 25 septembre 2011 fera date dans l’histoire de la famille libérale en France. Les partisans d’Idrissa Seck y ont réussi le coup de grâce avec une mobilisation « exceptionnelle et historique par sa dimension symbolique ».



Idrissa Seck à l’assaut du PDS-France : le bastion des Mureaux bascule
D’après, ce responsable de Rewmi, Ousmane Diallo, l’évènement, dont il n’est pas peu fier, a « révélé tout l’attachement des Sénégalais des Mureaux à Idrissa Seck ». Pour Amina Kébé, ce n’était pas un hasard que cette localité ait été « l’endroit-test pour lancer les week-ends de la diaspora, cadre de concertation et de massification de l’électorat orange ».

C’est de retour de New York où il a tenu de nombreuses rencontres avec les Sénégalais, des meetings à Harlem, une « mémorable » visite de Keur Serigne Touba pour magnifier l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba et le rayonnement du mouridisme, que Idrissa Seck s’est dirigé vers Paris avec quelques membres de son équipe afin de « poursuivre le travail d’écoute et de rassemblement en direction de 2012 », comme souligne un proche conseiller.

Il est vrai que les habitants des Mureaux ont innové en tenant leur meeting en plein air avec une forte présence de jeunes, de femmes comme du troisième âge. L’hôte du jour fut même surpris par l’ampleur de la mobilisation qui n’hésita pas à « féliciter d’emblée ses camarades parisiens », confie un militant. Il est connu que dans la tradition peulhe, l’accueil du fils du pays se fait sans lésiner sur les moyens. Tout y était : la chaleur, l’enthousiasme mais aussi les habits et les parures des grands jours. L’observateur peu habitué de telles rencontres se serait cru dans une de ces fêtes que la communauté sénégalaise des Mureaux a coutume d’organiser pour les grandes occasions.

Ce fut l’extase lorsqu’Idrissa Seck arriva, entouré de ses gardes du corps qui semblent laisser libre cours à un bain de foule coloré dans une ambiance festive voire jubilatoire. La fête aura été celle des camarades de Mamadou Aw, Daouda Coulibaly, Issaga Seck et Omar Hann qui ont sonné la mobilisation.

Il aura fallu un long moment pour que le Président de Rewmi puisse prendre la parole afin de délivrer son message. Il s’essaya même au Pulaar à l’entame de son discours noyé, tout au long, dans un flot d’applaudissement. « Pourtant d’aucuns avaient théorisé un vote ethnique, mais les habitants des Mureaux ont montré que l’esprit républicain cultivé par Idrissa Seck a fini par prendre le dessus », s’exclame Ousmane Diallo, apparemment ému par ce qu’il appelle « la symbiose autour d’un sursaut, celui de mettre fin au règne des Wade pour restaurer la République et la dignité des Sénégalais ».

Comme ce fut le cas à New York lorsqu’il signalait que « les envois des immigrés étaient de loin plus importants que les dons des ONG et de certains bailleurs de fonds », c’est un Idrissa Seck engagé qui prend le ferme engagement de « donner aux Sénégalais de l’extérieur leur véritable place, comme piliers de la politique de développement ». Selon lui, « l’Etat devrait accorder toute son importance à l’accueil de ces Sénégalais et à leur insertion, une fois de retour ».

Au-delà d’un engagement que les immigrés retiendront, d’une volonté d’élargir sa stratégie d’écoute à la diaspora, ou encore d’un basculement inédit qui redistribue les cartes politiques dans l’Hexagone, c’est un nouveau jalon que vient de poser le Président de Rewmi dans sa reconquête du Pds et de la famille libérale, « ce qui rime parfaitement avec l’idée du rassemblement sans exclusion qui reste le maître-mot de cette précampagne », assène cet autre collaborateur d’Idrissa Seck. Ce dernier est annoncé dans d’autres localités du Sénégal dans les prochaines semaines. Nos sources parlent d’une poursuite de la « campagne d’écoute » qui devrait faire la part belle aux groupements socio-économiques et aux acteurs de la société civile.

Mais à force de se mettre à l’écoute et de « savourer les bains de foule », Idy viserait-il plutôt à se faire entendre ? C’en a, en tout cas, tout l’air !


PiccMi.Com

Lundi 26 Septembre 2011 - 16:09



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Réagissez à cet Article

1.Posté par sait le 26/09/2011 15:00

Bravo Idrissa
Le rassemblement est en marche et on espère que cela se poursuive !
Thia Kaw Thia Kanam


2.Posté par BONGO le 26/09/2011 17:56

bravo Idy bonne chance

3.Posté par robuste de la savane le 26/09/2011 18:06

Heureux de lire une si bonne nouvelle, enfin la famille libérale en France va se libérer, notre candidat c'est bien Idy
Idy le président du vrai changement !

4.Posté par lamine le 26/09/2011 19:33

bravo et bonne continuation nous somme tous derriere vous MR le president et enssemble jusqu'au palais inchaallah que DIEU vous garde

5.Posté par Samoura le 26/09/2011 20:05

La « campagne d’écoute » se poursuit avec élégance. Vivement Idy pour 2012

6.Posté par Obama le 26/09/2011 22:16

I thing he s(idrissa seck) the candidate edeal for the Senegaleses people

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.