contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



[Insolite] Tout Le Monde N’Est Pas Fou De Foot +++Par Melissa Ramanou (APS)



Contre mauvaise fortune bon cœur. C’est ce qu’a fini par faire Safiatou. La jeune fille n’aime pas du tout le football et ne le cache point, mais voyant que son petit ami n’en a que pour le ‘’Jabulani’’ depuis le début du Mondial sud africain, elle a fini après quelques jours de résistances par s’accommoder de manière astucieuse à sa nouvelle vie amoureuse.



[Insolite] Tout Le Monde N’Est Pas Fou De Foot +++Par Melissa Ramanou (APS)
Son modus operandi ? Voyant que son homme reste scotché à son poste téléviseur jusqu’à ignorer sa présence à ses côtés, Safiatou a d’abord téléchargé sur Internet le programme des matchs du Mondial, puis s’en servant comme un tableau de bord, la jeune fille cale ses visites en dehors des heures et jours des rencontres.

A ses amies qui interprètent diversement son procédé, Safiatou a lancé de manière malicieuse : ‘’Il faudrait créer un guide de survie pour les couples durant la Coupe du monde’’.

Rama, autre jeune fille, n’est pas contre la proposition de Safiatou. Et pour cause, elle a eu également sa dose de frustration du fait du Mondial de football. Ce n’est pas venu de son amoureux mais plutôt de son grand-père à qui elle était allée rendre visite.

Après les salamalecs vite expédiés, la fille raconte qu’elle a dû se morfondre dans son fauteuil, oubliée par le vieil homme entièrement absorbé par la lucarne magique où passait une rencontre du Mondial. Comble de malheur, il y avait prolongations ce jour-là et il a fallu à Rama 120 minutes d’ennui avant de se voir accorder la moindre attention.

‘’Je ne pouvais pas me lever et m’en aller comme je l’aurais fait avec un autre. C’est mon grand-père et avant tout je lui dois du respect, donc j’ai fait semblant d’apprécier le spectacle’’, confesse Rama.

Plusieurs jeunes filles, à l’énoncé de ces deux anecdotes, conviennent avec beaucoup de déception que le temps n’est décidément pas à aller voir son petit ami en ces moments où pour cause de Coupe du monde les matchs de football passent en boucle à la télévision. ‘’Ca revient à perdre son temps. Le match les absorbe et ils ne vous prêtent même pas attention’’, souligne Elise Traoré, une étudiante burkinabé vivant à Dakar.

D’un ton sarcastique, elle raconte comment elle s’était ennuyée à mort jusqu’à s’endormir au bout de 30 minutes de suivi d’un match de football au stade Léopold Sedar Senghor. Et dire que des amis l’avaient invitée à se joindre à eux dans le désir de l’intéresser au ballon rond...

’’Le pire c’est qu’ils étaient surpris que je ne trouve aucun intérêt au spectacle, malgré la forte animation dans les tribunes’’, lâche-t-elle en riant aux larmes.

Il n’y a pas que les filles pour râler contre le football jugé trop envahissant. K. Anthony, tout comme Rama et compagnie, a du mal à comprendre comment on peut se passionner pour un jeu qu’il qualifie de ‘’sport de hooligans’’ suivi par des ‘’supporters hystériques’’.

Adepte du golf ou de la Formule 1 (la plus grande course de voitures), il jubile intérieurement quand, fuyant les moments de folie des amateurs de football, il se met à l’écart pour s’occuper de choses plus réfléchies et moins stressantes.

Pape est comme Anthony, mais son drame c’est qu’il est le seul dans sa famille à ne pas aimer le football. Se disant ‘’dépassé’’ par la passion qui habite les siens depuis le début du Mondial sud-africain, le jeune étudiant reconnaît qu’il a actuellement du mal à tomber sur une chaîne où on ne diffuse pas de match.

Pour remédier à la situation il a heureusement à portée de main son stock de DVD d’où à chaque fois qu’il en a l’occasion il tire un bon film capable de lui faire oublier qu’il y a autre chose à voir à la télévision que 22 gaillards en nage s’époumonant plus d’une heure durant derrière un ballon.

Hélas, tout le monde n’a pas la patience ni la ‘’diplomatie’’ de Pape. En effet, Nina une des amies de Safiatou, raconte que de guerre lasse l’envie lui a pris quelquefois de provoquer via le disjoncteur une panne de courant histoire de voir son homme laisser tomber un match.

Hélas ! A l’en croire, les hommes, devant des situations pareilles se découvrent des talents insoupçonnés d’électricien leur permettant de ramener au quart de tour la lumière. A défaut, quand ça coince vraiment, ils vous laissent dans le noir et vont se faire inviter chez le voisin pour pouvoir y suivre le match.

La pire des choses pour une femme rêvant constamment de trucs et astuces capables de retenir son homme à ses côtés…



M.S.

Lundi 5 Juillet 2010 - 16:07



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.