contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



JOUR DE VERITE : LE VOTE COMMENCE TIMIDEMENT DANS PLUSIEURS ENDROITS DU PAYS, LINGUERE BLOQUE...COLOBANE DANS LE DESORDRE





JOUR DE VERITE : LE VOTE COMMENCE TIMIDEMENT DANS PLUSIEURS ENDROITS DU PAYS, LINGUERE BLOQUE...COLOBANE DANS LE DESORDRE
PICCMI.COM- A l'heure où ces lignes sont mises en ligne, le vote a commencé timidement sur tout le territoire national.

Depuis 8 heures, les citoyens se sont rendus dans les bureaux de vote, un peu partout à Dakar, et dans tout l'intérieur du pays.

Si l'on ne note pas encore d'incidents majeurs, il faut dire qu'à Linguère, les choses ne s'annoncent sur le bon,pied. Pour cause, dans la commune, l'on constate que les couleurs des listes ne sont pas à jour; elles sont tout simplement présentées sous d'autres formes. Ce qui ne manque pas, selon le correspondant de Rfm, d'agacer les représentants des différents partis et coalitions.

Le fait est d'autant plus alarmant que le vote est, à l'heure, suspendu dans la commune de Linguère jusqu'à nouvel ordre, du moins le temps de trouver une solution ou un consensus face à cet incident non moins banal...

Pendant que dans la commune de Colobane à Dakar, certains bureaux de vote n'ont pas de Présidents. Des absents sont notés et cela gêne quelque peu le beau déroulement des choses.

Selon la Rfm, des mesures sont en train d'être déployées pour palier à ce manque et ainsi remplacer ces absents.

La même situation se signale également dans un des bureaux de vote de la commune des parcelles assainies. Précisément dans le centre du Lycée des Parcelles Assainies...


Dimanche 29 Juin 2014 - 09:13



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.