contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



JUDO-ELIMINATION D’HORTANCE DIEDHIOU : Grosse désillusion pour le porte-drapeau sénégalais



 
Les chances  du Sénégal de décrocher une médaille olympique se sont considérablement amoindries  avec l’élimination de Hortance Diédhiou hier, lundi 30 juillet, en huitième de finale du tournoi de judo des Jo de Londres. La championne d’Afrique et porte-drapeau de la délégation Sénégalaise est tombée dans la catégorie des 57 kg devant la grosse pointure autrichienne Sabrina Filmozer, septuple championne d’Europe.



JUDO-ELIMINATION D’HORTANCE DIEDHIOU : Grosse désillusion pour le porte-drapeau sénégalais
 
Il faudra une autre olympiade pour voir le judo sénégalais monter sur le podium des Jeux olympiques. Hortance  Diédhiou, son unique représentante et par ailleurs porte-drapeau de la délégation sénégalaise à Londres a été éliminée hier, lundi,  sur les tatamis de l'Excel Arena au stade des  8e de finales de la catégorie des  57kg. Exemptée du premier tour préliminaire, la native de Ziguinchor  n’était pas très bien servie puisqu’elle est tombée devant l’autrichienne Sabrina Filzmozer  qui n’est personne que l’actuelle détentrice du titre de championne d’Europe de judo de la catégorie. Autant dire devant une grosse pointure du judo mondial qui en est à sept médailles aux championnats d’Europe. Elle est également détentrice de deux médailles de bronze remportées  aux championnats du monde de 2005 et de 2010.

« Hortance Diédhiou a dominé les deux premières minutes du combat. Et dès l'entrée, on a tous vu que son adversaire a été sanctionnée. Cela prouve qu'Hortense présentait un meilleur judo.Après deux minutes, elle fuyait les contacts et réagissait aux attaques de son adversaire par des esquives. Ce qui démontre que sur le plan physique, elle commençait à cramer''  a expliqué Alassane Thioub, directeur technique national


Avec l’élimination de la Judoka sénégalaise, le Sénégal rate ainsi une bonne opportunité de décrocher une deuxième médaille de son histoire après celle obtenue par Amadou Dia Bâ en 1988 à Séoul.

Car, de toute la délégation sénégalaise Hortence Diedhiou  a été  perçue comme l’une des athlètes les mieux outillés, pour ne pas dire la plus attendue, pour réaliser  une telle performance à Londres. Ce, au vue de son expérience et son bon parcours dans les compétitions internationales

Battue en finale et  privée du doublé par l’Algérienne Ratiba Tariket lors  des dernières championnats  d’Afrique d’avril dernier, la sénégalaise avait  ensuite réussi à se classer 3e au tournoi Coupe monde de Bucarest, battant au passage la numéro 7 mondiale, Corina Caprioru. A 28 ans,  elle abordait  aussi sa 3ème olympiade après Athènes en 2004 et Pékin en 2008. Lors de la cérémonie de remise de drapeau, la judoka sénégalaise et porte-drapeau de la sénégalaise avait promis une médaille au président Macky Sall.

Sud quotidien

Mardi 31 Juillet 2012 - 09:09



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.