contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Jeux de la CEDEAO - Mouhamadou Makhtar Badji décroche la médaille d’or au 5000m





Jeux de la CEDEAO - Mouhamadou Makhtar Badji décroche la médaille d’or au 5000m
Mouhamadou Lamine Badji a offert mercredi au Sénégal sa première médaille d’or aux premiers Jeux de la CEDEAO à Abuja, en s’imposant au 5000m avec un chrono de 15 minutes 44 secondes et 21 centièmes.

Badji a devancé ses concurrents togolais et nigérien, seuls inscrits dans la course, lors de la première journée d’athlétisme de cette compétition.

Cette médaille en or décrochée par Badji est la seule obtenue par le Sénégal ce mercredi.

Les deux autres médailles sénégalaises (en argent) ont été obtenues par Ndèye Bineta Thiombane et Sangoné Kandji respectivement au saut en hauteur et au saut en longueur.

Ndèye Binta Thiombane, vice-championne d’Afrique junior, a mené les premières périodes du concours sautant allègrement à 1,45 m et 1,50 m, avant d’enchainer facilement 1m55 et 1m60. C’est sur la dernière hauteur à 1, 65 m que la jeune athlète de 19 ans a ressenti le manque d’encadrement.

Ce qui lui a fait ‘’perdre ses repères’’ et l' a poussée à tenter trois fois sans succès un saut à 1m65. Une hauteur que franchira la vainqueur du concours la Nigériane Esiekpe Rukevwe.

Au saut en longueur féminin, Sangoné Kandji a joué la finale du concours remportée par la Nigériane Hope Jacob avec 5 m 80 là où l’espoir sénégalaise a été bloquée à 5 m 71.

Sur les autres épreuves du jour, le Sénégal a été éliminé aux préliminaires ou en finale directe.

Sur le lancer de disque et le 800 m Idrissa Dia et Abdourahmane Diallo ont été éliminés, lors des finales directes.

Au 100 m masculin comme féminin, seul David Léon Bass a atteint la finale. Mamadou Sagna et Diarry Ndiaye n’ont pas dépassé le seuil des préliminaires.


Source APS

M.S.

Jeudi 9 Septembre 2010 - 20:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.