contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



KORITE 2010 AU SENEGAL : Intenses prières pour la paix et la concorde





GRANDE MOSQUEE DE DAKAR : L’imam ratib appelle les autorités à ’’moderniser’’ les Daaras pour combattre la mendicité

KORITE 2010 AU SENEGAL :  Intenses prières pour la paix et la concorde
L’imam ratib de la Grande Mosquée de Dakar, El Hadji Alioune Moussa Samb, a appelé vendredi les pouvoirs publics à ’’moderniser’’ les Daaras (écoles coraniques) et à leur donner des moyens pour éviter que la mendicité qu’ils veulent combattre ne devienne un métier.

’Il faut moderniser les Daaras, donner des moyens à ceux qui les gèrent’’, a dit l’imam dans un sermon prononcé à l’occasion de la fête de Korité marquant la fin du mois de ramadan, un des cinq piliers de l’islam.

El Hadji Alioune Moussa Samb a précisé que cette modernisation des écoles coraniques doit se faire ‘’en concertation avec leurs anciens pensionnaires dont certains sont devenus des responsables dans ce pays’’.

‘’De nombreux de responsables de ce pays ont fréquenté les Daaras. Il faut les associer à tout projet touchant la vie de ces écoles’’. Rappelant son propre parcours d’enfant de l’école coranique, il a dit que la mendicité de cette époque est ‘’bien différente’’ de celle d’aujourd’hui.

’Faire de la mendicité un métier n’est pas conseillé par la religion musulmane’’, a-t-il dit, ajoutant qu’à force de s’adonner à la mendicité, ‘’on finit par en développer la culture et en faire un métier’’.

’Il y a plusieurs sortes de mendicité. Il faut dissuader ceux qui veulent en faire un métier’’, a lancé El Hadji Moussa Alioune Samb à la délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye.

Auparavant, l’imam est revenu dans son sermon sur les ‘’bienfaits’’ du mois de ramadan, appelant les musulmans de ‘’rendre grâce à Dieu pour leur avoir permis de l’accomplir’’. Il a aussi dressé le profil du ‘’bon musulman’’.

‘’Le bon musulman doit éviter de mentir, de poser de mauvais actes envers son prochain, de calomnier, a indiqué El Hadji Moussa Alioune Samb. Nous sommes tous interpellés, du citoyen ordinaire aux plus hauts responsables du pays. Si on se dit musulman, on ne doit pas tricher, on ne doit pas mentir, on ne doit pas être à l’origine de conflits. Si on est un musulman en possession de moyens, on doit aider ceux qui sont dans le besoin.’’

S’adressant à la classe politique, l’imam ratib El Hdji Alioune Mous Samb à demandé à ses différent acteurs de se parler pour ‘’faire avancer le Sénégal’’.

‘’Vous êtes juste des adversaires, pas des ennemis. Les citoyens vous observent et vous écoutent, vous ne devez pas leur donner une mauvaise image’’, a-t-il soutenu, suggérant au chef de l’Etat d’aller à la rencontre de ses compatriotes pour ‘’être au plus près de leurs préoccupations’’.

Tambacounda : d’intenses prières pour la paix et la concorde

KORITE 2010 AU SENEGAL :  Intenses prières pour la paix et la concorde
D’intenses prières pour la paix et la concorde ont été formulées, vendredi à Tambacounda, par l’Imam Thierno Souleymane Agne, à la suite de la prière de l’Aid-el-fitr qu’il a dirigée à la place Salikénié.

A la fin de son sermon en présence de nombreux fidèles, dont des autorités administratives, l’imam Agne a invité les fidèles au respect des valeurs islamiques, mettant en garde, dans le même temps, contre l’abus de confiance et la trahison qui sont réprouvés par l’islam.

Abordant les prescriptions propres à la fête de la Korité, l’imam a lancé : ’’les fidèles doivent avant de se rendre à la prière, s ’acquitter du mouroum Koor, qui est une recommandation de l’Islam’’. ’’Il est conseillé à chaque chef de ménage d’offrir aux nécessiteux une quantité fixée de céréales avant d’aller à la prière. Quiconque dispose de moyens et refuse de le faire tout de même, s’expose à une sanction divine’’, a-t-il prévenu.

Thierno Souleymane Agne, fils de l’Imam Ratib Elhadji Amadou Tidiane Agne, souffrant, a invité les fidèles à l’entraide et à la dévotion au Tout miséricordieux, afin que les portes du paradis leur soient ouvertes.

’’Je voudrais au nom du Président de la République et de l’ensemble du gouvernement, implorer le Tout-puissant pour qu’il exhausse nos prières à l’occasion du jeune du Ramadan’’, a indiqué, à la fin de la prière, l’adjoint au gouverneur Amadou Bamba Koné à la tête d’une délégation.

’’Que Ses grâces se répandent sur notre cher pays le Sénégal, pour qu’il y ait plus de prospérité, de paix et de concorde nationale. Cette paix indispensable pour un développement et une émergence économique’’, a-t-il ajouté.

Comme l’année dernière, les musulmans ont convergé vers les 13 lieux de prière disséminés dans la commune, créant un décor carnavalesque dans les artères de la ville.

Le gouverneur Léopold Wade, accompagné d’une délégation, rendra visite, samedi, aux chefs religieux de Damantang et Makacoulibantang. Les autorités et les chefs de service rendront dans l’après-midi, une visite de courtoisie aux dignitaires religieux de la commune.

KOLDA : Plaidoyer pour la reconstruction ou la réhabilitation de la Grande mosquée

KORITE 2010 AU SENEGAL :  Intenses prières pour la paix et la concorde
L’imam de la Grande mosquée de Kolda, Thierno Mouhamadou Saliou Bâ, a plaidé vendredi pour la reconstruction ou la réhabilitation du lieu de culte de la commune vieux de plus de 70 ans et qui se trouve dans une situation de dégradation avancée.

’’Nous sollicitons l’appui des musulmans et des autorités afin que la mosquée soit réhabilitée à défaut de sa reconstruction car les fidèles qui la fréquentent ne sont pas en sécurité’’, a notamment indiqué Thierno Mouhamadou Saliou Bâ, à la suite de son sermon à l’occasion de la prière de l’Aïd-el-fitr qui marque la fin du ramadan.

’’Il ya, a-t-il ajouté, des endroits du bâtiment qui commencent à céder sous le poids de l’âge et je demande au nom des fidèles une aide pour réhabiliter la Grande mosquée’’.

L’iman avait auparavant invité les musulmans à suivre les recommandations divines et la sunna du Prophète Mohamed (PSL) comme ce fut le cas durant le jeûne.

’’L’islam, a-t-il couligné, est comme un arbre qu’il faut arroser et entretenir. D’où chaque musulman doit poursuivre les efforts consentis pendant me ramadan pour avoir les bienfaits du mois béni, il faut éviter le chemin de Satan’’, a préconisé l’imam.

Revenant sur la zakat, le guide spirituel estime que cette recommandation forte du prophète ’’complète le jeûne et sans elle le jeûne ne saurait être complet’’.

Thierno Mouhamadou Saliou Bâ a également formulé des prières pour la paix en Casamance et dans le monde.

La prière de la Korité dans la capitale du fouladou a été par endroits retardée par la pluie qui est tpmbée tôt le matin.

Saint-Louis : pas de prière dans certaines mosquées envahies par les eaux de pluie

KORITE 2010 AU SENEGAL :  Intenses prières pour la paix et la concorde
Les fortes pluies tombées en quatre jours sur la ville de Saint-Louis (nord) à hauteur de 180 mm ont envahi la plupart des mosquées du faubourg de Sor, empêchant la tenue de la prière de la Korité qui marque la findu ramadan, a constaté l’APS.

Cette situation a suscité la réaction du gouverneur Mouhamadou Moustapha Ndao qui a manifesté sa compassion aux populations victimes de cette abondance après avoir effectué la prière à la grande mosquée.

Cependant comme pour le département de Podor où des taux exceptionnels ont été aussi enregistrés, les autorités s’attellent à trouver des solutions durables à ce problème par la mise en place de moyens pour évacuer les eaux, a assuré M Ndao.

L’imam Cheikh Ahmed Tidiane Diallo a appelé les musulmans à manifester leur ’’colère’ face à la menace brandie par un pasteur d’une église évangélique américaine de brûler le Coran en guise de célébration des attentats du 11-Septembre.

L’imam Diallo qui faisait son sermon après la prière de la Korité dirigée par l’imam ratib de Saint-Louis Zein Abédine Diop, a déploré le manque de réaction du monde musulman face à cette menace sur ’’ce qu’il a de plus cher, le Coran’’.

Il a rappelé l’histoire d’Abraham qui voulait détruire la Kaaba, attirant les foudres de son propriétaire sur lui, pour déclarer à l’intention de ce pasteur que le Coran est protégé par Dieu. a insisté sur l’importance pour les musulmans de montrer leur désapprobation d’une telle initiative.

Selon lui, si sa volonté se réalise, les conséquences sont incalculables et peuvent aller même jusqu’au déclenchement d’une ’’troisième guerre mondiale’.

L’imam a aussi invité les musulmans à retourner aux vertus cardinales de leur religion en privilégiant les relations humaines sans tenir compte des considérations liées à la possession des biens sur terre. Il a aussi lancé un appel pour une sécurisation des cimetières de Thiéme non clôturés et sans gardien.

Le Premier ministre salue la célébration de la fête ‘’à l’unisson’’

KORITE 2010 AU SENEGAL :  Intenses prières pour la paix et la concorde
Le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye s’est réjoui de la célébration vendredi ‘’à l’unisson’’ de la fête de la Korité marquant la fin du mois de ramadan pour les musulmans.

‘’Aujourd’hui les musulmans du Sénégalais célèbrent à l’unisson la fête de la Korité. C’est la volonté de Dieu qui en est ainsi. Nous avions commencé ensemble et nous avons terminé ensemble’’, a dit le chef du gouvernement après avoir pris part à la prière à la Grande mosquée de Dakar.

‘’Je pense que Dieu, dans son infinité bonté, nous gratifiera de ses bienfaits. Nous le prions de préserver le Sénégal des calamités et des catastrophes, de faire en sorte que le bonheur règne au Sénégal et que les Sénégalais partout heureux et toujours heureux’’, a dit M. Ndiaye.

Le Premier ministre a formulé des prières pour les malades à qui il a souhaité ‘’prompt rétablissement’’, pour ‘’ceux qui sont privés de liberté, tous ceux qui, à Dakar ou ailleurs, sont confrontés à des difficultés dont les solutions tardent à venir (...)’’

Dans la délégation gouvernementale qu’il conduisait, il y avait, entre autres, les ministres Bécaye Diop (Intérieur), Abdoulaye Baldé (Forces armées), Diakaria Diaw (Fonction publique et Emploi), le secrétaire général du gouvernement, Papa Ousmane Guèye.

TOUBA : Le Khalife corrige les mauvaises langues « Serigne Touba et Hadj Malick faisaient Un»

KORITE 2010 AU SENEGAL :  Intenses prières pour la paix et la concorde
Pour sa première Korité, en tant que Khalife Général des Mourides , Serigne Sidi Moctar Mbacké a servi un discours très strict et très engagé , en l’égard des personnes malintentionnées qui voudraient créer des distorsions entre Mourides et Tidianes . Le marabout a , d’abord , commencé par déplorer les vocables « Tarikhas » adjoints à ces deux communautés qui , dit-il , « ne sauraient être deux ». Selon lui , il ne s’agit qu’une seule communauté : « la communauté musulmane » . En conséquence de quoi , le Khalife mettra en garde ceux qui s’aventurent à dire que « les tidianes haïssent les mourides ». « Cette idée de haine ne peut avoir lieu entre des musulmans qui appartiennent à la même Umma » martèlera le marabout , expliquant, au passage , que les guides religieux à la tête de ces tarikhas étaient Un et Indivisibles . « Serigne Touba et El Hadj Malick ont , toujours , entretenu d’excellentes relations . Jamais on a entendu des démêlées entre eux . Ils faisaient Un et personne ne peut prouver le contraire » lancera-t-il .

Serigne Sidi Moctar de s’attaquer , alors , aux mourides et aux tidianes qui chercheraient à inventer des distances entre les deux communautés qui rappelle-t-il , restent unis par et pour l’essentiel « L’Islam » , en l’occurrence . Pour lui , l’essentiel demeure la religion et il est du devoir de chacun de veiller à ce que « cet essentiel soit sauvegardé » . Le Khalife demandera à ceux qui ont , par le passé , proféré des paroles désobligeantes , entre Serigne Touba , El Hadji Malick et leurs familles respectives de vite se repentir avant de croiser la mort . Il invitera ceux qui se sont , jusqu’à ce jour , abstenu de le faire , de se garder d’une telle énormité . La prière de la Korité a été dirigée par Serigne Fallou Ibn Serigne Abdou Khadre Mbacké , sur Ndigel de Serigne Cheikh Maty Lèye . L’Imam dirigeait , dans le passé la prière de la mosquée de Niary Tally à Dakar . ( LE PEULESN.COM )

Rassemblé Par APS ( AGENCE DE PRESSE SENEGALAISE )

Vendredi 10 Septembre 2010 - 16:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.