contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Kaolack : un électricien meurt électrocuté sur le toit d'un restaurant





Kaolack : un électricien meurt électrocuté sur le toit d'un restaurant
Un électricien venu remettre en marche le courant électrique d’un restaurant qui en manquait depuis samedi matin, est mort par électrocution, le même jour aux environs de 21h 15 mn, a constaté le correspondant de l’APS.

Ibrahima Bèye, également appelé Ibèye, a été retrouvé mort accroché au poteau électrique autour duquel il s’affairait pour ramener la lumière dans le restaurant qui en avait été dépourvu suit à une pluie accompagnée d’un vent violent.

‘’C’est après l’ouverture de son restaurant, après la prière du soir, que la tenancière Ami Faye m’avait demandé de lui chercher un électricien pour l’aider à dépanner l’électricité depuis le poteau sur la toiture’’, a expliqué Pape Diatta, un témoin.

‘’Informé, Ibèye qui était en pleine activité, est venu un peu après 21 h pour s’enquérir de la situation avant de monter sur le toit pour venir en aide à la dame", a indiqué M. Diatta selon qui la victime "a été happé par le courant quelques instants après’’.

‘’Le pauvre s’est accroché pendant une bonne quinzaine de minutes au poteau avant l’arrivée des sapeurs-pompiers qui ont été obligés de couper les fils électriques avant d’accéder à l’électricien tombé inanimé sur le toit du restaurant’’, a relevé Mbaye Diouf, un autre témoin des faits.

La restauratrice, inconsolable, est en état de choc et a encore du mal à réaliser. Le corps de la victime a été évacué à l’hôpital régional El hadji Ibrahima Niasse par les sapeurs pompiers.

APS

Dimanche 16 Septembre 2012 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.