contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Karaté - Championnat National Du Sénégal: Les Séniors Encore Sur Le Tatami



Les équipes séniors de karaté se retrouvent samedi et dimanche au stadium Marius Ndiaye pour les joutes en kumité par équipes garçons et filles. Cette rencontre se tiendra en prélude à l'open de Dakar qui aura lieu les 2, 3 et 4 juillet prochain, en marge du stage international d'arbitrage financé par la fédération mondiale de karaté-do et qui sera dirigé par l'expert mondial, le français Raphaël Ortega 8ème dan et les Championnats d'Afrique de Cape Town, qui vont se tenir en Août 2010.



Karaté - Championnat National Du Sénégal: Les Séniors Encore Sur Le Tatami
C'est avec ferveur et beaucoup de détermination que les karatékas sénégalais préparent les deux joutes très importantes pour eux. L'open de Dakar en début juillet et les Championnats d'Afrique séniors en Afrique du Sud en août prochain. Mais au préalable, les compétitions nationales en katas ont permis à Imnakado de s'illustrer en filles et Garçons le 2 mai dernier en attendant les combats proprement dits de ce week-end. Pour cette compétition par équipes, Niary Tally fera tout, sous la conduite de Marianne Ndiaye du côté des dames, pour rafler la mise. Du côté des hommes, le Dakar Université Club devra être surveillé comme du lait sur le feu et le centre de sauvegarde de Guédiawaye fera tout pour se mettre en évidence. Un rendez-vous qui devra permettre à la direction technique de préparer les combattants susceptibles de défendre les couleurs du Sénégal aux échéances qui se présentent devant eux.



Sources SENESPORT.INFO




M.S.

Vendredi 18 Juin 2010 - 11:59



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.