contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Keur Massar: 4 personnes arrêtées pour détention de chanvre indien, 26 véhicules immobilisés...



La compagnie de gendarmerie de Keur Massar, à Dakar, a fait l'objet d'un appel interpellé de 26 personnes dans le cadre d'une opération de sécurisation et de contrôle routier le week-end dernier.



Photo d'illustration
Photo d'illustration
Selon un communiqué transmis à l'APS, cette opération datant de samedi s'est également soldée par l'immobilisation de 21 motos pour «défaut d'immatriculation et défaut d'assurance», les 26 véhicules sur 126 contrôlés ayant été '' pour diverses infractions ''.

Le signal de cette opération à la tête de l'appui de deux escadrons de la Légion de gendarmerie d'intervention (LGI), de l'escadron territorial de la Légion ouest, de la brigade de recherches de Dakar, du Cynogroupe et du Groupe d intervention de la gendarmerie nationale (GIGN). 578 CD pirates, le 9 février dernier, à l'occasion d'une «grande opération de lutte contre le piratage des œuvres artistiques». Ce qui a permis à la section de recherches et d'intervention de saisir cinq mille sept cents quarante-neuf (5749) CD pirates.

Dix-sept personnes qui s'adonnaient à la reproduction frauduleuse de CD et d'autres personnes arrêtées à l'occasion, sans compter des ordinateurs saisis. Les mises en cause devant le procureur de la République pour les délits de contrefaçon et la violation du droit d'exploitation, rapportent les services concernés dans un communiqué de l'état de la présence au Sénégal de "plusieurs réseaux qui s" activent dans la reproduction d'œuvres d'esprit appartenant à autrui et à la vente d'exemplaires illicites ".



Vendredi 16 Février 2018 - 13:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.