contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Kevin-Prince Boateng et Joel Matip, renforts de taille pour le Cameroun et le Ghana



Jo’burg, 15 juin (APS) - Les sélections du Cameroun et du Ghana présentes à la Coupe du monde 2010 ont la particularité d’avoir réussi à enrôler deux footballeurs ’’sélectionnables’’ pour l’équipe nationale d’Allemagne qui se sont révélés des renforts de taille dans cette compétition.



Kevin-Prince Boateng
Kevin-Prince Boateng
Le milieu de terrain, Kevin-Prince Boateng a été rayonnant dans le milieu de terrain de l’équipe du Ghana victorieuse de la Serbie dimanche dernier à Pretoria.

En plus d’avoir récupéré un nombre important de ballons en compagnie d’Anthony Annan, il a tenté de mettre en orbite ses partenaires de l’attaque, et sa complicité avec Andre Ayew, a fait du couloir gauche du Ghana un danger permanent pour les Serbes.

Le milieu de terrain ghanéen de 23 ans, a été déclaré ennemi public numéro 1 en Allemagne après un tacle sur Michael Ballack lors de la finale de la Cup en Angleterre ayant opposé Chelsea à Portsmouth en mai dernier.

En décidant de jouer pour le Ghana, Kevin-Prince Boateng, qui a évolué dans les sélections allemandes de jeunes, fait également un pari sur l’avenir.

Son club, Portsmouth endetté et relégué en division 2 anglaise, étant obligé de se débarrasser de ses gros salaires, il pourrait profiter du Mondial 2010, en attirant de grosses écuries.

Dans l’équipe du Cameroun dirigée par le Français Paul Le Guen, on est aussi allé chercher la perle rare en Allemagne, plus précisément à Shalke 04.

S’il n’a pas pu répondre présent à la CAN 2010, Joël Matip est devenu un des hommes forts du milieu de terrain camerounais depuis le match amical Italie-Cameroun du 3 mars dernier (0-0).

S’il n’a pas eu son rendement habituel lundi contre le Japon victorieux, 1-0, comme la plupart de ses partenaires, son jeune âge (18 ans) lui permet de se projeter vers le futur des Lions Indomptables.

Contre le Japon, il a joué 63 minutes avant de se faire remplacer selon toute logique pour des raisons d’ordre tactique. Le sélectionneur du Cameroun voulant apporter plus de joueurs à vocation offensive pour revenir au score.

Pourtant, dans un passé récent, la plupart des joueurs d’origine africaine nés en Allemagne ou y ayant grandi, préféraient porter le maillot de ce pays.

C’était le cas pour Gerald Asamoah (46 sélections et sélectionné pour les Coupes du monde 2002 et 2006) d’origine ghanéenne et Patrick Owomoyela (11 sélections, présent au Mondial 2006) qui, malgré des insultes de l’extrême droite allemande, ont poursuivi leur carrière internationale avec la National Manschaft.

Avant ces deux joueurs, deux Métis, Erwin Kostedde et Jimmy Hartwig avaient déjà porté le maillot de l’équipe nationale allemande.

M.S.

Mardi 15 Juin 2010 - 13:44



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.