contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Kkalifa Sall soutient Idrissa Seck : les raisons d’un choix



C'est tout à fait compréhensible. Khalifa ne pouvait soutenir le jeune Sonko le sachant dépourvu des qualités d'un Homme d'Etat.



Il ne pouvait soutenir Madicke Niang car il était un pion essentiel du système Wade et proche parmi les proches du vieux. Khalifa n'a rien de commun avec Madicke niang
Il ne pouvait soutenir non plus Issa Sall car Khalifa, homme d'Etat, expérimenté, soucieux des valeurs républicaines verrait d'un très mauvais oeil une Présidence à obédience religieuse.
Il ne restait que le tortueux Ibliss Seck après élimination des autres pour combattre le régime qui l'a mis en prison.
Et c'est dommage parce que nous aurions voté pour Khalifa s'il était candidat. Nous avons même parrainé sa candidature par liberté démocratique.
Malheureusement dans la vie, il faut savoir ce qu'on veut. La naïveté de Khalifa lui a fait croire qu'il pouvait combattre le Roi avec l'argent du Roi. Allez demandez à Fouquet. Ministre des finances, ce qu'il était advenu de ses ambitions de devenir 1er Ministre du Roi Louis XIV lui qui avait financé la construction de son château et de son jardin, prélude au jardin du château de Versailles, avec l'argent du Roi.
Tu ne peux pas avoir des ambitions présidentielles en imaginant pouvoir tordre le coup impunément aux règles régissant les finances publiques.
Wade avait laissé Khalifa continuer le système mafieux qu'il avait renforcé sous Abdoulaye Diop Ministre des finances, système qui consistait à octroyer un butin de guerre au Maire de Dakar à l'instar, mais pas constitutionnellement reconnu, des fonds politiques du Président de l'assemblée nationale, parce que Khalifa ne constituait pas une menace pour Wade. Ce mode de financement sur base de fausses factures mis en place par Wade et son Ministre des finances de l’époque qui avait exigé ces factures pour protéger ses collaborateurs comptables publiques, est évidemment illégal. Cela n'a rien à voir avec les fonds politiques votés pour le chef de l'Etat ou le Président de l'assemblée. Personne n'a voté des fonds politiques pour un Maire. C'est un financement politique, une magouille de politiciens dont Wade est le spécialiste mais ce ne sont pas des fonds légaux.
Ce système de financement illégal, il faut le dire, du Maire de Dakar institué depuis des décennies et dont les modalités ont été modifiées et le montant multiplié sous Wade le brigand, a perdu Khalifa qui n'aurait pas du le continuer alors qu'il avait l'intention de se battre contre Macky.
Évidemment s'il était resté dans la coalition de Macky il n'aurait pas été inquiété mais Khalifa ne doit s'en prendre qu'a sa naïveté même si la manière et la vitesse auxquelles l'affaire Khalifa a été menée démontrent une volonté d'éliminer un adversaire. Mais qui peut le reprocher à Macky ? C'est de bonne guerre et cela s'appelle la realpolitik
Ibrahima Ndiaye
Socialisme et République


PiccMi.Com

Samedi 9 Février 2019 - 12:05



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.