contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



L’AIBD ET SES ENNUIS TOUJOURS EN VEDETTE



La menace de l’entreprise allemande Fraport de se retirer de la gestion de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) est l’un des principaux sujets en exergue dans les quotidiens reçus vendredi à l’APS.



La presse a fait état mardi d’une mise en demeure servie par l’Etat au Group Bin Ladin, constructeur de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD). Le groupe saoudien réclame un avenant de plus de 63 milliards de francs pour poursuivre les travaux.

Dans sa livraison du jour, Libération signale qu’après Saudi Binladen group, ‘’Fraport verse dans la menace’’. Fraport, gestionnaire délégué qui détient 51% du capital de l’AIBD ‘’a écrit à l’Etat pour lui proposer une rupture à l’amiable’’.

’’Pour ce faire, le gestionnaire délégué réclame aux autorités la rondelette somme de 655 957 000 francs. Et comme pour faire dans la menace, Fraport a fixé un ultimatum à l’Etat et a exigé une réponse nette et précise dans les prochaines trois semaines’’, écrit Libération.

Le journal explique que pour ‘’justifier sa position, Fraport exige que les récentes mesures par le gouvernement notamment l’annulation de certaines taxes pour relancer le tourisme, ne lui permettent pas de se faire une marge dans l’exploitation de l’AIBD’’.

Sur le même sujet, Enquête affiche à sa Une : ‘’Fraport quitte la piste’’ de l’AIBD. ‘’Alors qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur le différend entre l’Etat du Sénégal et la société Saudi Binladin group, voilà que la société allemande s’invite au débat en se retirant de l’exploitation de l’AIBD’’, écrit le journal.

Le Quotidien souligne que Fraport ’’se retire’’ de la gestion de l’AIBD. ’’La gestion de l’AIBD ne sera plus assurée par Fraport Sénégal. La société allemande a décidé de se retirer, prétextant une non rentabilité de l’infrastructure aéroportuaire’’, écrit le journal.

Au sujet des infrastructures toujours, Le Soleil s’intéresse à la visite du chef de l’Etat sur le chantier de tronçon de l’Autoroute-Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) en titrant : ‘’Etat satisfaisant des travaux’’.

Le président Macky Sall a visité jeudi les travaux d’infrastructures routières en cours d’exécution, entre le pôle urbain de Diamniadio, l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD) et la Petite Côte (ouest).

’’C’est un sentiment de satisfaction qui a animé le président de la République après qu’il vu l’état d’avancement +plus que satisfaisant+ des travaux’’ du tronçon Autoroute-AIBD, écrit Le Soleil, citant un communiqué du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

L’As évoque la vente de médicaments dans le cadre de la CMU (Couverture maladie universelle) et rapporte que l’OFNAC (Office national de lutte contre la corruption et la concussion) ‘’interpelle une infirmière’’.

’’Réaliser la CMU n’est pas une promenade de santé. Certains acteurs de la santé, en toute violation des dispositions en la matière, procèdent à la vente de médicaments aux ayants droits’’, écrit L’As.

Le journal ajoute que saisie par plusieurs victimes, l’OFNAC ‘’a interpellé une infirmière à Tivaouane Peul dans le cadre d’un vaste enquête qu’il a déclenchée’’.


Vendredi 28 Août 2015 - 09:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.