contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



L’ARTP et les sujets politiques au menu



Les quotidiens reçus lundi à l’APS traitent de sujets se rapportant aux remous à l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARTP) et à la politique avec notamment le réaménagement au sein du Parti socialiste (PS).



L’ARTP et les sujets politiques au menu
Entre le directeur général de l’ARTP, Abdou Karim Sall et le collège de régulation, ‘’c’est la guerre !’’, relève Le Témoin au quotidien qui écrit que la crise ‘’a atteint une ampleur telle que le collège a refusé de voter le budget de l’autorité, la condamnant en quelque sorte à la paralysie’’.

‘’L’ARTP est dans l’impasse’’, titre L’Observateur. ‘’Le collège de surveillance rejette le budget 2015. A l’origine, (il y a) des problèmes de gestion et de prérogative (…)’’, explique le journal.

''A l'origine de ce rejet du projet de budget, synonyme de blocage de la structure, une volonté prêtée à Abou Abel Thiam (président du collège) de faire payer à Abdou Karim Sall sa propension à toujours poser des actes sans s'en référer à l'autorité qu'incarne le Collège des délégués'', souligne L'Observateur.

En conflit ouvert avec le DG Abdou Karim Sall, ‘’le collège dénonce la Sall gestion’’, relève Le Quotidien. Selon le journal, ‘’l’ARTP fonctionne actuellement sans budget. Celui présenté par le DG Abdou Karim Sall a été rejeté par le collège de régulation, l’institution suprême. Ce qui n’est que la suite logique d’un conflit qui a abouti à la dénonciation du DG par le collège auprès de Macky Sall’’.

En politique, les journaux reviennent sur le réaménagement au sein du Parti socialiste (PS) et qui a vu Aminata Mbengue Ndiaye élevée au rang de numéro 2 de cette formation.

Aminata Mbengue Ndiaye, présidente du Mouvement national des femmes du PS, a été désignée première secrétaire générale adjointe de cette formation de la majorité présidentielle, a annoncé Ousmane Tanor Dieng, samedi à Dakar.

Cette décision a été prise en vertu de "la parité" entre hommes et femmes, a expliqué M. Dieng, le leader du parti, en marge de la première réunion du bureau politique du PS consécutive à son dernier congrès.

Pour La Tribune, ‘’Tanor dicte sa loi et écarte Aïssata Tall Sall’’, tandis que Sud Quotidien souligne que ‘’Tanor fait le ménage’’ au sein du PS.

Le journal note que le patron du PS a ‘’+limogé+’’ Aïssata Tall Sall, maire de Podor. Me Sall, qui avait tenté de briguer le poste de secrétaire général du PS, défend aussi l’idée d’une candidature des socialistes à la présidentielle de 2017.

En politique toujours, Le Populaire signale que Me Wade sera au tribunal lundi pour assister au procès de son fils devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

L’ex-chef de l’Etat, qui a dénoncé cette juridiction, ‘’compte écrire une lettre ouverte à (Barack) Obama et (François) Hollande pour vilipender Macky Sall'', rapporte Le Ppopulaire.

L’As signale également que ‘’Wade demande l’arbitrage de Obama et Hollande’’ dans l’affaire Karim Wade.


Lundi 9 Février 2015 - 08:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.