contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



L'Angleterre N'A Pas Fait Une France !



L'Angleterre a réussi là où la France a failli, s'extirper d'un groupe où elle était largement favorite. La sélection des Three Lions a fait le minimum face la Slovénie (1-0), mercredi à Port Elizabeth. Elle termine deuxième de son groupe derrière les Etats-Unis.



L'Angleterre N'A Pas  Fait Une France !
"En progrès mais peut mieux faire". Qualifiée pour les huitièmes de finale, après sa courte victoire mercredi contre la Slovénie (1-0), l'Angleterre sort finalement deuxième de son groupe. Un résultat qui ne la place pas idéalement pour la suite de la compétition et qui met surtout en lumière son réel niveau de jeu, poussif et encore loin d'être à la hauteur pour prétendre au titre. Les critiques naissantes des deux premiers matches nuls et le malaise ambiant au sein du groupe sont loin d'être oubliés. Néanmoins, l'heure est à la trêve. Pour la troisième fois consécutive, après les deux quarts de finale en 2002 et 2006, les Three Lions seront au rendez-vous des huitièmes. Fabio Capello a atteint son premier objectif. Malgré des choix tactiques souvent discutables, son coaching a cette fois fait merveille. C'est déjà ça ! En attendant mieux...
Privé de Jamie Carragher, suspendu, le technicien italien a d'abord choisi Matthew Upson pour occuper l'axe de la défense aux côtés de John Terry. Face aux rapides attaquants des Balkans, le défenseur de West Ham n'a quasiment jamais été pris de vitesse. Toujours bien placé, comme sur cette ultime occasion slovène où il est intervenu avec brio devant Novakovic (90e), il a considérablement soulagé son gardien vétéran, David James, pas toujours gage de sûreté. Autres choix payants, beaucoup plus voyants, ceux de James Milner et Jermaine Defoe, tous deux titulaires aux dépens d'Aaron Lennon et d'Emile Heskey. Dans le couloir droit, le premier a été généreux, et qui plus est décisif. C'est lui, d'un centre au cordeau, qui a permis à Defoe d'ouvrir le score. Plus vif à la réception, l'attaquant de Tottenham a repris le ballon du tibia à bout portant (23e). Pas très académique mais qu'importe. Car même ça, Wayne Rooney n'y arrive pas !




Rooney, encore muet

L'Angleterre N'A Pas  Fait Une France !
Encore très maladroit aujourd'hui, même s'il a paru plus impliqué et affûté, le pitbull n'a plus marqué en sélection depuis une éternité (neuf matches, depuis le 9 septembre 2009). Cette fois, il a touché du bois (58e), pourtant dans une position idéale. S'il avait marqué, ou si un autre de ses partenaires l'avait fait (27e, 30e, 58e), l'Angleterre aurait fini première de sa poule. Au lieu de ça, ce sont les Etats-Unis qui héritent de la meilleure place, grâce à leur victoire obtenue à l'arraché contre l'Algérie (1-0), grâce surtout à une meilleure attaque que celle des Anglais (4 contre 3), leur différence de buts étant identique (+1). Un infime écart qui fait une grosse différence puisqu'au prochain tour, l'Angleterre pourrait tomber sur l'Allemagne, si la logique est respectée. Un choc qui aurait déjà des allures de finale, l'objectif avoué de Capello. Même si celle-ci viendrait un peu tôt.







Source Lequipe.fr


M.S.

Mercredi 23 Juin 2010 - 19:13



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.