contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



L'Argentine au bout du suspense



Voilà un match qui fera une bonne publicité au basket. Au terme de ce qui constitue, à ce jour sûrement, le plus beau match de ce championnat du monde turc, l'Argentine est venue à bout du Brésil, mardi, en huitièmes de finale (93-89). Portés par les 37 points et 9 rebonds d'un Luis Scola de gala, les Argentins ont donc composté leur billet pour les quarts de finale, où ils rencontreront la Lituanie.



L'Argentine au bout du suspense
Un Brésil-Argentine reste un Brésil-Argentine. Même en basket. A la différence près que le "joga bonito" est ici une règle d'or pour les deux équipes. A voir jouer Brésiliens et Argentins, ce mardi soir à Istanbul, on s'est longtemps demandé à quoi servait la raquette et ses duels de gros bras. Car Leandro Barbosa et Marcelo Huertas d'un côté, Carlos Delfino et Hernan Jasen de l'autre, ont passé une bonne partie de la rencontre à se défier derrière l'arc, avec une réussite des plus déconcertantes.

Mais l'Albiceleste, qui a remporté sur le fil ce huitième de finale de toute beauté (93-89), avait une arme de plus dans ses rangs. Luis Scola, meilleur marqueur de ce Mondial 2010, a encore réalisé un match énorme. De près comme de loin. Auteur de 37 points et 9 rebonds, l'intérieur argentin a fait des misères jusqu'au bout aux Auriverde. Le face-à-face avec Linas Kleiza, qui un peu plus tôt a qualifié la Lituanie pour les quarts de finale aux dépens de la Chine (78-67), vaudra le coup d'oeil.

Cette défaite est cruelle pour des Brésiliens qui ont mérité tout autant que leurs voisins sud-américains de franchir ce tour. Mais leur léger relâchement au milieu du dernier quart-temps, alors que le score était encore de 74-74 à 7'29" de la sirène, leur a coûté cher. C'est à ce moment là, quand l'adresse insolente des Auriverde a décidé de les fuir, que l'Argentine a pris un ascendant léger mais décisif (81-77, 36e) alors qu'ils ont longtemps couru après le score. Quatre points à rattraper ne sont pas une montagne, diront certains. Sauf si en face se dresse un joueur de la trempe de Luis Scola.


Scola leur a tout fait

L'Argentine au bout du suspense
L'intérieur des Houston Rockets a aimanté tous les ballons chauds dans les trois dernières minutes pour les glisser avec une dextérité hallucinante dans le panier adverse. Marcelo Huertas, lui aussi auteur d'un match hors norme avec 32 points, a eu beau réussir un dernier shoot en déséquilibre de dix mètres à moins de deux secondes du buzzer, ramenant les siens à -2 (89-91, 40e), cela n'a pas suffi à faire trembler un Luis Scola à la mécanique parfaite aux lancers francs. Pourtant le Brésil a tout mis en oeuvre pour contrarier les joueurs de Sergio Hernandez.

Leandro Barbosa (20 points), notamment, a pris feu d'entrée de match. Un incendie éteint par Carlos Delfino (20 points, 3 rebonds), lui aussi dans un bon soir (25-25, 10e). Mais Marcelo Huertas n'a pas laissé tomber aussi facilement et a, à son tour, enquillé les paniers dont un tir primé avec la faute qui a permis aux Brésiliens de prendre l'avantage à la pause (48-46, 20e), le sursaut de Marcelo Machado n'étant pas non plus étranger à ça. Une avance que les hommes de Ruben Magnano ont fait fructifier au retour des vestiaires dans le sillage d'Anderson Varejao (55-48, 24e).

Mais il en fallait bien plus pour décourager les Argentins, qui sont revenus à hauteur en fin de troisième quart-temps sur un lay-up de Carlo Delfino (66-66, 30e). Leandro Barbosa a eu beau remettre ça, avec deux tirs lointains d'entrée de dernier acte, Hernan Jasen l'a calmé dans la foulée (72-72, 31e). Tout était encore jouable pour les Auriverde. Mais voilà, il y avait Luis Scola. Privée pour ce Mondial de sa star Manu Ginobili, l'Albiceleste a prouvé qu'elle serait bien plus qu'un outsider dans l'ombre des Etats-Unis et de l'Espagne. Le duel contre la Lituanie, jeudi soir, promet énormément.


Sports.fr

M.S.

Mardi 7 Septembre 2010 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.