contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



L'Australie A Rêvé Un Instant



La Serbie avait une chance de disputer les huitièmes de finale de cette Coupe du monde 2010. A condition de s'imposer face à l'Australie, ce mercredi soir à Nelspruit. Mission ratée. Car les Socceroos, grâce à Cahill et Holman, se sont imposés (2-1) et ont plombé les ambitions des Serbes, auteurs d'une bien triste sortie. Une victoire pour l'honneur. Pour l'honneur seulement car aucune des deux équipes n'accède finalement aux huitièmes de finale.



L'Australie A Rêvé Un Instant
A peu de choses près, l'Australie égalait sa meilleure performance en Coupe du monde. Quasiment déjà éliminée après son premier match, et la correction subie face à l'Allemagne (0-4), la formation entraînée par Pim Verbeek a pourtant frôlé l'exploit, mercredi à Nelspruit, en dominant la Serbie (2-1). Car malgré leur victoire, les Socceroos sont bien éliminés, devancés seulement à la différence de buts par le Ghana (-3 contre 0), pourtant battu dans le même temps par l'Allemagne (0-1). Maigre consolation : il s'agit de la première victoire des Aussies en Coupe du monde face à une nation européenne (après quatre défaites et un nul). Bien maigre effectivement, car au vu des nombreuses occasions qu'ils se sont procurées en fin match, les Jaune et Vert pouvaient vraiment retourner la situation.
Après une première heure de jeu bien terne, où les deux équipes ont attendu la faute de l'autre, les débats se sont en fait animés à l'entame de la dernière demi-heure. Coïncidence ou pas : c'est juste après l'ouverture du score allemande, à plusieurs centaines de kilomètres de là, que les ving-deux acteurs se sont réveillés. A croire qu'ils attendaient un signe. Tim Cahill, de retour de suspension, a aussitôt lancé les hostilités. D'une tête smashée, reprise en haute altitude, l'attaquant d'Everton a redonné espoir aux siens (69e). D'une frappe puissante, sans opposition, Brett Holman lui a emboîté le pas (74e). A 2-0, l'Australie n'était plus qu'à un but de la qualification, si dans le même temps le Ghana en encaissait un autre face à la Mannschaft. Seulement voilà, la dernière réalisation a été l'oeuvre de Marko Pantelic, de près (84e), pour sauver l'honneur des Serbes. Le rêve australien est passé.

Krasic, ombre de lui-même

Quant à la Serbie, décevante au possible, elle a complètement déjoué. Dans le sillage d'un Milos Krasic, ombre de lui-même durant toute la compétition, la formation de Radomir Antic n'a jamais semblé en mesure de se qualifier. Malgré deux belles occasions de prendre l'avantage, manquées par Krasic justement (18e) et Ivanovic (23e), les Aigles Blancs n'ont pas été au niveau de leurs deux précédentes prestations. Avec une victoire seulement -certes face à l'Allemagne-, les Serbes quittent donc l'Afrique du Sud par la petite porte. Comme l'équipe de France, ils terminent bons derniers. Le groupe 7 des qualifications n'avait en fin de compte rien de si terrible.













Sourec Lequipe.fr


M.S.

Jeudi 24 Juin 2010 - 01:44



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.