contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



L'Italie débute pianissimo



Les champions du monde italiens ont été tenus en échec par le Paraguay pour le tout premier match du Groupe F (1-1), lundi soir au Cap. Menés au score par l'Albirroja à la pause, les hommes de Marcello Lippi, qui ont égalisé par Daniele De Rossi à l'heure de jeu, devront réagir face à la Nouvelle-Zélande dimanche.



L'Italie débute pianissimo
Championne du monde en titre, l'Italie aura donc débuté sa compétition par un match nul face au Paraguay (1-1). Un résultat qui ne l'avait pas empêché de remporter son troisième trophée en 1982, après un 0-0 inaugural face à la Pologne. Marcello Lippi y verra-t-il un signe ? Rien n'est moins sûr... Sous la pluie persistante du Cap, ses hommes ont eu ainsi toutes les peines du monde à arracher ce résultat nul lundi soir, contre des Paraguayens qui voulaient surtout ne pas perdre.

Le deuxième match de ce Groupe F, programmé mardi entre la Nouvelle-Zélande et la Slovaquie, permettra d'y voir un tout petit peu plus clair dans une poule où les Italiens gardent encore toutes les cartes en mains et font toujours figure de grands favoris, devant les Paraguayens, et c'est déjà ça.

Peut-être lassés d'être traités de "vieux", les Transalpins - qui affichent d'emblée une belle détermination ainsi qu'une équipe rajeunie avec notamment Criscito (23 ans) ou Montolivo (25 ans) - entament parfaitement la rencontre. Et s'ils font le siège du but de Villar, ils ne parviennent pas à se procurer d'occasion franche avant la vingtième minute de jeu. Montolivo intercepte le cuir dans l'entrejeu et se projette vite vers l'avant, mais sa frappe lointaine est trop écrasée pour inquiéter le dernier rempart paraguayen (22e). Auparavant, Pepe - très en vue - et les siens avaient bien contrôlé les débats même s'il manquait toujours un petit quelque chose, comme sur ce centre à destination du néo-Juventino, que Da Silva lui enlève au dernier moment (7e) ou cette opportunité pour Gilardino, trop court sur ce centre lobé du même Pepe (18e).

Vera manque le coche



Acculés dans un premier temps, les Paraguayens prennent peu à peu confiance. D'abord sur deux corners consécutifs, où Valdez montre que, même orphelin de son compère Cabanas, le danger peut venir de partout (21e). Et alors que les hommes de Gerardo Martino montent peu à peu en puissance, Alcaraz va réussir à ouvrir le score d'une tête lobée. Sur un coup franc de Torres, le défenseur de Bruges prend le meilleur sur Cannavaro et laisse Buffon de marbre (1-0, 38e). Le gardien turinois, touché au nerf sciatique, cédera d'ailleurs sa place quelques minutes plus tard à Marchetti. Vexés, les champions du monde tentent de réagir dès la reprise, mais Pepe, encore lui, manque sa reprise de volé acrobatique (53e), alors que Vera manque de doubler la mise en force. Camoranesi, remis de sa blessure au genou, rentre alors en jeu sur l'aile droite, Pepe coulissant sur la gauche (58e).

Une tactique presque immédiatement payante puisque sur un corner de ce dernier, De Rossi profite d'une erreur d'appréciation du gardien adverse pour égaliser (1-1, 63e). Malgré une réaction immédiate par l'intermédiaire de Santana, qui ne parvient pas à attraper la cadre (65e). Les entrées en jeu de Santa Cruz (67e), puis de Cardozo (76e), n'y changeront rien et c'est même Montolivo qui est proche de donner l'avantage aux siens mais Vilar détourne en corner cette belle tentative du Florentin (83e). Les ultimes minutes ne donnent rien, alors que les Italiens affichent clairement leur déception au coup de sifflet final. Et ce sont bien les All Whites qui pourraient en faire les frais dimanche...

Sources Sports.fr / football.fr

M.S

Mardi 15 Juin 2010 - 07:15



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.